Epidémie de fièvre jaune : Le Ministre de la santé recommande aux populations de se faire vacciner (Communiqué)
0
 

Écouter
Epidémie de fièvre jaune : Le Ministre de la santé recommande aux populations de se faire vacciner (Communiqué)

Epidémie de fièvre jaune : Le Ministre de la santé recommande aux populations de se faire vacciner (Communiqué)

Frederic Goré-Bi/RTIinfo | Lu 7503 fois | Publié

Face à l’épidémie de fièvre jaune déclarée en Côte d’Ivoire et principalement dans le District autonome d’Abidjan, le Ministre de la Santé et de l’Hygiène Publique recommande aux personnes non vaccinées de se faire vacciner dans les centres de santé ou dans les antennes de l’Institut National d’Hygiène Publique. L’information a été donnée le mardi 30 juillet 2019 par le ministre Aka Aouélé Eugène.

En effet, selon un communiqué relayé par la presse et dont RTI Info a reçu une copie, le ministre de la santé Aka Aouélé Eugène prescrit la vaccination contre la fièvre jaune aux personnes non vaccinées pour dit-il "rompre la chaîne de transmission dans l’entourage immédiat des malades’’.


 "Des cas confirmés de Fièvre Jaune ont été détectés en Côte d’Ivoire principalement dans le district autonome d’Abidjan", indique le communiqué qui a également dressé le bilan partiel de l’épidémie. "Au total, 89 cas dont un décès ont été enregistrés", peut-on lire dans la note.


"Conformément au Règlement Sanitaire International, la déclaration de l’épidémie a été faite à l’Organisation Mondiale de la Santé. Une investigation épidémiologique a également été réalisée afin d’évaluer le risque de propagation et orienter la stratégie de lutte", souligne le communiqué.


Devant cette situation, l’élimination des gîtes larvaires (vieux pneus, canaris, pots de fleur, objets abandonnés…), la lutte contre les moustiques adultes (pulvérisation intra et extra domiciliaire), sont quelques-unes des autres des mesures arrêtées par le ministère de la santé. Auxquelles, il faut ajouter l’indication de dormir sous moustiquaire imprégnée d’insecticide et la mise des grilles anti moustiques aux portes et fenêtres des maisons).


Cette maladie survient dans un contexte d’épidémie de dengue à Abidjan. La fièvre jaune et la dengue sont des maladies virales transmises par un même moustique appelé Aèdes.
"Par conséquent, les mesures de lutte anti vectorielle qui sont mises en œuvre pour faire face à la dengue restent également valables pour l’épidémie actuelle de fièvre jaune", exhorte le ministre via le communiqué.

                                                                                                                                Fredéric Goré-Bi

                                                                                                                                 frederic.gorebi@rti.ci

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Le Gouvernement appelle à la mobilisation communautaire contre la malnutrition

La phase de répression du port obligatoire de casque démarre le 1er décembre à Bouna

Les chefs traditionnels du Gbêkê prônent la paix et la cohésion sociale dans les différentes localités de la région

Plusieurs projets conçus pour la revalorisation du tourisme à Daloa

40 kg de cannabis saisis dans un véhicule de transport en commun à Tiapoum