Bakayoko-Ly Ramata aux côtés de la famille de la petite violée.
0
 

Écouter
Bakayoko-Ly Ramata aux côtés de la famille de la petite violée.

Bakayoko-Ly Ramata aux côtés de la famille de la petite violée.

Frederic Goré-Bi/RTIinfo | Lu 2163 fois | Publié

La Ministre de la femme, de la famille et de l'enfant, Bakayoko-Ly Ramata s'est rendue au chevet de la famille de la fillette de trois ans, enlevée et violée dans une localité de Dimbokro, dans l’après-midi du lundi 30 septembre, au centre hospitalier universitaire de Cocody. Objectif : prendre les nouvelles de la petite Océane qui avait été transférée la veille au CHU où elle devait subir trois interventions chirurgicales pour espérer survivre. Malheureusement elle a rendu l'âme.

Informée, la Ministre de la femme, de la famille et de l'enfant Bakayoko-Ly Ramata a décidé, de la prise en charge psychologique des parents et les obsèques de la petite.
Face à ce drame, la ministre a saisi l’occasion, pour appeler "à la vigilance et à l'implication de tous pour la protection des enfants", car dira-t-elle "les enfants sont l'avenir de la Côte d'Ivoire et dans la lutte contre les violences basées sur le genre".
Elle a également tenu à remercier les organisations non gouvernementales (ONG) et autres bénévoles qui œuvrent pour la défense et le respect des droits des enfants.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Soubré : Près de 600 élèves du village de Bandikro menacés par une année blanche en raison du déguerpissement des populations de la forêt classée

14 femmes porteuses de projets verts seront en compétition en février 2020 à Abidjan dans le cadre de la 1ère édition de "Africa Green Lady Day"

La mairie de Bonoua annonce le déguerpissement des installations anarchiques aux abords de la voie

Korhogo / Emploi jeunes : La plateforme de services lance un processus de recrutement de 60 jeunes

Tafiré : Une locomotive déraille et perd ses wagons