Brésil : née sans langue, Auristela Viana da Silva arrive à parler et mâcher
0
 

Écouter
Brésil : née sans langue, Auristela Viana da Silva arrive à parler et mâcher

Brésil : née sans langue, Auristela Viana da Silva arrive à parler et mâcher

atlantico | Lu 1015 fois | Publié

Sans langue, elle arrive pourtant à parler. Auristela Viana da Silva, une jeune femme brésilienne âgée de 23 ans, a surpris tous les médecins de son pays. La raison : cette jeune fille née sans langue est aujourd\'hui capable de s\'exprimer mais également de mâcher comme l\'a expliqué l\'un de ses médecins à la presse lundi.

Même si Auristela Viana da Silva a encore quelques difficultés pour mâcher et parler, son cas reste quelque chose d'exceptionnel puisque la jeune femme a survécu sans langue, pourtant l'un des organes essentiels à la survie, et suit même aujourd'hui des cours pour devenir infirmière affirmant mener une vie normale. Le chirurgien maxilo-facial et directeur de l'équipe cité par le site G1 de Globo Frederico Salles a affirmé qu'il s'agit d'"une anomalie qui entraîne la mort, c’est pourquoi il existe très peu de cas semblables dans le monde". Les bébés ne pouvant pas s'alimenter meurent en effet avant même que le diagnostic ne soit établi. Mais grâce à sa mère et à une équipe de spécialistes, Auristela Viana da Silva a pu survivre malgré son cas rarissime d'aglossie (absence congénitale de la langue) en suivant pendant près de seize ans un traitement qui a pu remédier à l'impossibilité de lui greffer une langue artificielle. Frederico Salles a ainsi expliqué lors d'une interview donnée au journal de Brasilia, Correio Braziliense, avoir "découvert une solution pour pallier l’absence de langue : élargir l’os de la mâchoire en ayant recours à un équipement semblable à celui qu’on utilise dans les hôpitaux pour le traitement des jambes amputées". La jeune brésilienne avait par ailleurs réussi à survivre bébé, sa mère ayant mis au point un biberon permettant au lait d'arriver directement dans la gorge.
Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

La ministre Bakayoko-Ly Ramata salue la création d’un centre féminin d’éveil religieux à Tafiré

Mali: un nouveau chef du Haut conseil islamique succède à l'imam Dicko

Soudan: la contestation suspend les discussions avec l'armée, veut intensifier le mouvement

Nouvelle attaque jihadiste au Mali: 11 soldats tués selon le gouvernement

Un château d’eau pour le village d’Amanikro (commune de Bouaké)