14è réunion africaine de l’OIT : Les participants appellent les gouvernants à plus d’investissements pour la création d’emplois décents
0
 

Écouter
14è réunion africaine de l’OIT : Les participants appellent les gouvernants à plus d’investissements pour la création d’emplois décents

14è réunion africaine de l’OIT : Les participants appellent les gouvernants à plus d’investissements pour la création d’emplois décents

RTIinfo/Ange Yao (Stagiaire) | Lu 2357 fois | Publié

Tous les participants sont unanimes sur l’élaboration de politiques publiques efficaces pour résoudre la question de l’emploi de qualité et de protection sociale en Afrique dans les 10 prochaines années. Ils l’ont affirmé lors de la 14e réunion régionale africaine de l’OIT qui a refermé ses portes ce vendredi 06 décembre 2019 à Abidjan dans la commune de Cocody.

Une recommandation à laquelle adhère Pascal Kouakou Abinan , Ministre de l’emploi et de la protection sociale et président de la 14e réunion régionale de l’OIT. C’est pourquoi, il a invité les décideurs a créer davantage d’emplois décents en faveur de la jeunesse dans le but d’accroitre la croissance économique du continent.

"L’une des actions majeures à mener est le renforcement des moyens alloués aux Ministères en charge des questions de travail, d’emploi et de protection sociale, afin de leur permettre d’élaborer et de conduire des politiques efficaces (…) une volonté politique forte et affirmée et une coordination interministérielle impliquant d’autres Ministères techniques et ceux en charge des finances, semble être la bonne option" a affirmé Pascal Kouakou Abinan. Selon lui, ces actions concernent la formation des jeunes afin de leur garantir l’accès à un emploi productif et décent ainsi que l’application effective de la règlementation du travail.

Le ministre de l’emploi et de la protection sociale a aussi appelé les dirigeants africains à poursuivre leurs efforts afin de relever ce défi tout en tenant compte des réalités socio-économiques et des lois fondamentales qui régissent les Etats membres de l’OIT.

 Dans la même dynamique, Guy Ryder, Directeur général du Bureau international du Travail, s’est penché sur la politique d’investissement. Pour lui, les pouvoirs publics doivent accorder plus de moyens dans des infrastructures, la création d’emplois et veiller au respect scrupuleux des textes afin d’assurer à la jeunesse une protection sociale surtout au niveau de la sécurité et la santé au travail.

"L’Afrique regorge beaucoup de potentialités et doit avoir confiance en ces capacités pour relever le défi d’un avenir décent sur le continent" a-t-il indiqué.

Les participants ont adopté à l’unanimité les conclusions du rapport d’activité de la 14e réunion régionale qui appelle à façonner l’avenir du travail en Afrique pour une justice sociale.

 

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

La direction générale des Impôts dresse son bilan 2019

L’Institut national de la statistique (INS) sensibilise les chefs d’entreprises sur la production des indicateurs statistiques économiques locales

Le 17ème sous-préfet de Zouan-Hounien prend fonction

Bouna : Cinq ans de prison pour un toxicomane surpris avec 700 g de cannabis

Les sapeurs-pompiers civils de Dimbokro ont effectué plus de 1000 interventions en 2019