Le CNDH ouvre sa première session du cycle III de l'Université des Droits de l’Homme
0
 

Écouter
Le CNDH ouvre sa première session du cycle III de l'Université des Droits de l’Homme

Le CNDH ouvre sa première session du cycle III de l'Université des Droits de l’Homme

Dorcas LOBA | Lu 4599 fois | Publié

Le Conseil National des Droits de l’Homme (CNDH) a ouvert le mercredi 15 janvier 2020, sa première session du cycle 3 de formation, dénommée Université des Droits de l’Homme en présence de plusieurs personnalités de la sphère des droits de l’homme. Cette nouvelle session débutera le 22 janvier prochain.

Ils sont au nombre de 91 auditeurs, composés d’enseignants, de magistrats, de juristes, d’avocats, d’étudiants, membres d’organisations de la société civile et bien d’autres profils qui bénéficieront de 06 mois de formation dans le domaine des droits de l’homme. Cette initiative du CNDH née le 01 février 2018, se veut renforcer les capacités des acteurs des droits de l’homme en Côte d’Ivoire afin de promouvoir leur engagement en faveur de la préservation des droits humains.

Pour Namizata Sangaré, Présidente du CNDH, cette formation représente un facteur de consolidation des droits humains, pour un climat apaisé et sans violence lors des échéances électorales de 2020. "L’Université des droits de l’Homme a pour mission de promouvoir les droits de l’homme en renforçant les capacités de tous ceux qui sont intéressés par la thématique des droits de l’homme. Nous pensons que le rôle de cette université est de fortifier les défenses de la paix dans l’esprit des populations en montrant à tous comment la réalisation des droits de l’homme contribue au renforcement de la démocratie, de l’Etat de droits et de la paix dans notre pays" a-t-elle signifié.

L’ouverture de cette session a été aussi l’occasion pour le conseil de procéder à la clôture de la session précédente qui a vu la participation de 56 apprenants. A cet effet, Ouattara Niakara, porte-parole des récipiendaires, n’a pas manqué d’exprimer la gratitude de sa promotion à l’endroit de la présidente du conseil.

Notons que cette cérémonie a été meublée par une conférence donnée par le Professeur Alioune SALL de la Faculté des Sciences Juridiques et Politiques de l’Université Cheikh Anta DIOP de Dakar, sur le thème : "les questions électorales devant les Instances Internationales de protection des droits de l'Homme".

Pour rappel, la nouvelle promotion de l'année 2020 débutera les cours le 22 janvier 2020.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Venezuela : Maduro accuse l'ambassadeur de France d'ingérence

L’hôpital général et les centres de santé de Sassandra bientôt réhabilités (Premier ministre)

L’Hôpital général de Ouaninou inauguré par le ministre Moussa Sanogo

Libye: "nous n'avons pas de partenaire de paix", déplore le gouvernement

Nigeria: 30 personnes tuées par des bandits dans le Nord-Ouest