La dépouille de l’adolescent mort dans le train d’atterrissage d’un avion bientôt rapatrié
0
 

Écouter
La dépouille de l’adolescent mort dans le train d’atterrissage d’un avion bientôt rapatrié

La dépouille de l’adolescent mort dans le train d’atterrissage d’un avion bientôt rapatrié

Boris Odilon BLE/RTI Info | Lu 3325 fois | Publié

La dépouille de Ani Guibahi Laurent Barthélemy sera rapatriée à Abidjan dans les jours qui suivent. Le père de l’adolescent dont le corps a été découvert début janvier dans le train d’atterrissage d’un avion, s’est envolé le 17 février 2020 pour Paris. Il va y participer à la mise en bière du corps de son fils, avant le rapatriement organisé par les services de l'Etat de Côte d'Ivoire.

Avant son départ, Ani Oulakolé Marius, père du disparu, a rencontré le Ministre des Transports Amadou Koné, au cabinet de celui-ci sis au 21e étage de l'immeuble Postel 2001, au Plateau (Abidjan). Amadou Koné lui a réaffirmé l'engagement du gouvernement ivoirien à tout mettre en œuvre pour que le rapatriement du corps et l'inhumation en Côte d'Ivoire se fassent dans les meilleures conditions. Il l’a par ailleurs rassuré que les services de l'Ambassade de Côte d'Ivoire à Paris ont été instruits pour faciliter toutes les formalités et son séjour en terre française.

Pour rappel, le corps de Ani Guibahi Laurent Barthélemy a été découvert à Paris dans un train d’atterrissage du vol AF 703 d’Air France en provenance d’Abidjan. L’élève de 15 ans s’était agrippé à l’aéronef au moment où l’avion s’apprêtait à s’élancer pour son décollage. Né le 05 février 2005 à Yopougon, Ani Guibahi Laurent Barthélémy était élève en classe de 4e dans un lycée de la commune qui l’a vu naitre.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Virus en RDC: confinement total du centre des affaires de Kinshasa

Algérie: un an ferme contre un opposant politique, militant du "Hirak"

Cameroun: sept civils tués par deux kamikazes de Boko Haram (sources policière et administrative)

Zimbabwe: la police accusée de violences contre un journaliste

Mali: au moins 20 soldats tués dans une attaque attribuée aux jihadistes (élus locaux)