Des associations accentuent la lutte contre les mutilations génitales féminines
0
 

Des associations accentuent la lutte contre les mutilations génitales féminines

Salimatou Dia / RTI 1 | Lu 3123 fois | Publié

Selon les chiffres de l’Unicef, 3 filles sur 100 sont épargnées par les mutilations génitales en Guinée. En Côte d’Ivoire, les régions du nord, du centre-nord et du nord-ouest sont les zones les plus touchées par l’excision. Pour mettre fin aux mutilations génitales féminines, bon nombre d’associations accentuent la lutte dans le but de préserver la dignité et la santé de la femme et la jeune fille.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

COVID 19: Au total 421 personnes interpellées pour non respect du couvre-feu

COVID 19: La ministre de la Solidarité, de la Cohésion sociale remet des kits hygiéniques remis à des collectivités

COVID 19: Le matériel de protection des agents de santé bientôt renforcé (Directeur général de la santé)

COVID-19: Six individus condamnés à six mois de prison pour violation du couvre-feu à Abengourou

COVID-19: Les commerçants de Tengrela s’approprient les mesures d’hygiène et de distanciation