L'APDH distinguée pour ses actions en faveur des victimes de la crise post-électorale.
0
 

Écouter
L'APDH distinguée pour ses actions en faveur des victimes de la crise post-électorale.

L'APDH distinguée pour ses actions en faveur des victimes de la crise post-électorale.

Ouattara Lacinan | o.lacinan@rti.ci | Lu 1489 fois | Publié

L’Ambassadeur de France en Côte d’Ivoire, Georges Serre a procédé hier mardi à Abidjan, à la remise de la "mention spéciale du Prix des Droits de l’Homme de la République française" 2012 à l’organisation ivoirienne Action pour la protection des droits de l'Homme (APDH).

Ce Prix récompense l'ONG pour ses actions sur le terrain visant à assister et orienter les victimes de la crise post-électorale de novembre 2010 à avril 2011 dans le village d’Anonkoua Kouté, situé dans la commune d’Abobo. L'ONG a reçu le Prix lors d’une cérémonie à la Résidence de France à Abidjan, en présence de plusieurs personnalités et responsables d'ONG de défense des droits humains en Côte d'Ivoire. Le président de l’APDH, Eric Sémien s’est réjoui de l’honneur que fait la France aux militants pour les Droits de l’Homme et surtout pour le soutien. Un rapport produit par l'organisation sur les violations des Droits de l'Homme en Côte d'Ivoire a été remis à l'Ambassadeur George Serre. Ce dernier a indiqué que l'attribution du Prix a pour objectif de donner une dimension concrète aux actions de la société civile. Créé en 1988 et parrainé par le Premier ministre français, le "Prix des droits de l’Homme de la République française" est attribué par la Commission nationale consultative des droits de l’Homme (CNDH), institution française de promotion des droits de l’Homme. Il récompense les actions individuelles ou collectives de terrain, sans considération de nationalité ou de frontières.
Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Des milliers de Soudanais réclament la dissolution de l'ancien parti au pouvoir

Des milliers de Soudanais réclament la dissolution de l'ancien parti au pouvoir

Des milliers de Soudanais réclament la dissolution de l'ancien parti au pouvoir

Brexit: Johnson empêché de faire adopter son accord

Des femmes de Kanawolo désapprouvent le site choisi pour la construction d’un marché