Le FSDP des quotidiens et hebdomadaires pour accroître leurs capacités opérationnelles.
0
 

Écouter
Publicite
Le FSDP des quotidiens et hebdomadaires pour accroître leurs capacités opérationnelles.

Le FSDP des quotidiens et hebdomadaires pour accroître leurs capacités opérationnelles.

AIP | Lu 2011 fois | Publié

Quinze quotidiens, deux hebdomadaires de la presse privée ivoiriens ainsi que quatre organisations professionnelles viennent de bénéficier, depuis ce vendredi, de la part du Fonds de soutien et de développement de la presse(FDSP), d\'une subvention globale de 287 millions de francs CFA, destinée au renforcement de leurs capacités techniques opérationnelles.

Cet apport, l\'un des plus notables du Fsdp, ces deux dernières années, comprend également un important lot d\'équipement et de matériel de transmission de l\'information et de communication, remis à quatre organisations professionnelles de la presse, à la Maison de la presse d\'Abidjan(Mpa). Il vise, selon les dirigeants du Fonds, à consolider les acquis et favoriser la professionnalisation du secteur, tout en contribuant à la promotion du pluralisme de l\'information et à l\'approfondissement de la démocratie.

Le directeur du cabinet du ministre de la Communication, Léandre Anoma-Kanié, représentant M. Souleymane Coty Diakité, se voulant rassurant sur les bonnes dispositions du Fonds, a salué le rôle déterminant joué par le Fsdp dans la structuration du paysage de la presse en Côte d\'Ivoire. Selon M. Anoma-Kanié, le Fsdp, par ces engagements, entame là sa vitesse de croisière.

Indiquant aux patrons de presse de ne pas y voir manière pour les pouvoirs publics de s\'assurer le contrôle de leurs entreprises, M. Anoma-Kanié a fait savoir que les préoccupations du gouvernement ivoirien demeurent son appui constant à l\'émergence d\'un véritable pluralisme de l\'information, arrimé au professionnalisme, par l\'observance des préceptes éthiques et déontologiques.

Ne dissimulant pas son optimisme de voir la presse et les médias accéder, les années à venir, à plus de viabilité, il a à cet effet engagé la profession à jouer sa partition en optant pour la trajectoire du professionnalisme dans sa mission d\'informer et de communiquer.

Cet appui structurel est ponctué par un programme de formation au profit de 15 rédacteurs en chef qui effectueront, bientôt, en France, à l’Ecole supérieure de journalisme de Lille, un stage d\'immersion d\'un mois, visant le renforcement des capacités techniques et professionnelles en management des rédactions, annonce le directeur exécutif du Fsdp, Mme Bernise N’Guessan.Le président de l’union des journalistes de Côte d’Ivoire (UNJCI), Mam Camara, a au nom de son organisation plaidé pour une amélioration significative des ressources du Fonds, afin de lui permettre de faire face aux besoins multiformes d\'appui au secteur.

Le Fsdp est en outre chargé de l\'équipement en matériel médical et de l\'approvisionnement en médicaments du centre de santé de la Maison de la presse, ouverte début mars. Les journalistes et autres professionnels de la communication devront y accéder à des soins de première nécessité. Le FSDP a pour objet la mise en œuvre des interventions structurelles de développement du secteur de la presse et de l\'audiovisuel, et a mission d\'assurer aux entreprises l\'égalité et la libre concurrence en leur sein, dans le cadre de leur mission d\'intérêt public.
Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Une milice veut faire de Dabou sa base arrière (Gendarmerie)

27 nouveaux cas de Covid-19 notifiés le 22 octobre 2020 (Ministère)

L’OMS préconise l’utilisation de nouveaux tests rapides pour diagnostiquer la Covid-19 en Afrique

Danané : Des rues transformées en carrières de sable en période de pluie

Je veux que la Côte d'Ivoire, notre pays, avance dans la paix (Kouadio Konan Bertin, candidat indépendant à la présidentielle de 2020)

Publicite
Publicite