Journée mondiale des droits du consommateur Dagobert Banzio : “Une batterie de mesures pour faire baisser les prix”
0
 

Écouter
Journée mondiale des droits du consommateur Dagobert Banzio : “Une batterie de mesures pour faire baisser les prix”

Journée mondiale des droits du consommateur Dagobert Banzio : “Une batterie de mesures pour faire baisser les prix”

Le Patriote | Lu 968 fois | Publié

Il est déterminé à offrir des résultats probants à un pan non moins important de l`action gouvernementale : la cherté de la vie. Le ministre du Commerce Dagobert Banzio profitant hier, de la célébration de la 29 éme journée mondiale des droits du consommateur, a annoncé pour très bientôt une panoplie d`actions concertées de différents départements ministériels pour s`attaquer à ce mal pernicieux qu`est la cherté de la vie. « Le nouveau gouvernement a mis au rang de ses priorités comme l`a précisé au dernier Conseil des ministres, le Chef de l`État, la baisse du prix des denrées de premières nécessités et les produits de grande consommation. Des décisions seront prises, y compris des mesures d`accompagnement pour faire baisser les prix », a dit d`entrée, le ministre Dagobert Banzio qui avait convié à cette cérémonie, les organisations de défense des droits des consommateurs. L`une des

premières actions, aux dires du ministre du Commerce, est la politique d`affichage des prix par les commerçants dans leurs différentes boutiques et le contrôle de la qualité des produits vendus sur le marché « ceux qui n`afficheront pas les prix vont subir la rigueur de la loi et payer l`amende qu`imposent les dispositions réglementaires en la matière. Tout comme les commerçants véreux qui ont des instruments de mesure pipés » a dit avec fermeté le premier responsable du commerce. Poursuivant, le député de la circonscription de Bloléquin a annoncé les nouvelles mesures qui vont inexorablement permettre une réduction drastique des produits de grande consommation. « Nos services ont élaboré des documents stratégiques qui seront défendus en Conseil des ministres pour adoption. En effet, certaines taxes douanières seront revues à la baisse, la question du monopole dans certains secteurs comme l`importation du riz est levée et donc c`est la libre concurrence avec de multiples acteurs dans un environnement concurrentiel sain » a indiqué Dagobert Banzio, non sans préciser que le Code du consommateur est fin prêt et est sur la table du Conseil de gouvernement et attend d`être transmis au parlement pour son adoption. Ce Code en plusieurs tomes est une véritable boussole pour tous les acteurs du monde du commerce et situe très clairement les responsabilités de tous et les sanctions auxquelles s`exposent les contrevenants à la réglementation en vigueur : « le code du consommateur permettra aux organisations de lutter contre la flambée des prix d`ester en justice au nom de leurs membres contre les opérateurs et entreprises indélicates. Outre le Code du consommateur qui situe les responsabilités de tous les acteurs aussi bien que des organisations de lutte contre la cherté de la vie, le ministre a annoncé dans quelques mois, la mise sur pied de la commission de la concurrence et l`application stricte de la loi sur la concurrence : « des mesures qui auront un incident direct via l`assainissement du milieu soutenue par une lutte acharnée contre la fraude » a conclu le ministre Banzio.



Moussa Keita
Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Le maire de Vavoua s’engage à accompagner le club local de handball

Un Comité d’experts réfléchit sur le programme du Marché des arts du spectacle d’Abidjan (MASA) 2020

La construction du grand marché de Man divise les commerçants et la mairie

Adiaké abrite la célébration de la Journée mondiale de la lutte contre la tuberculose

Un vent violent fait plus de 100 ménages sans abri et 38 blessés à Sangouiné