L'ONU redoute de nouvelles attaques en Côte d'Ivoire en provenance du Liberia
0
 

Écouter
L'ONU redoute de nouvelles attaques en Côte d'Ivoire en provenance du Liberia

L'ONU redoute de nouvelles attaques en Côte d'Ivoire en provenance du Liberia

AFP | Lu 1015 fois | Publié

Selon l'AFP, le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon redoute de nouvelles attaques menées en Côte d'Ivoire par les partisans de l'ex-président Laurent Gbagbo à partir du Liberia, dans un rapport vendredi au Conseil de sécurité.

Toujours selon la dépêche, les Nations Unies soulignent "les progrès remarquables" accomplis par les autorités ivoiriennes. Cependant, Ban Ki Moon invite dans ce rapport "à améliorer le respect des droits de l'homme et à accélérer la démobilisation des ex-combattants". "La sécurité le long de la frontière avec le Liberia reste précaire et représente une menace pour la Côte d'ivoire et le Liberia ainsi que pour la sous-région", affirme le rapport. Il parle de "la persistance de réseaux affiliés à l'ancien régime et visant à déstabiliser le gouvernement, de la présence signalée de mercenaires, d'ex-combattants et d'autres éléments armés dans la zone frontalière avec le Liberia". Parmi les "menaces" qui pèsent sur le pays, M. Ban cite aussi "le transfert illégal d'éléments armés et d'armements vers la zone frontalière avec le Liberia", le crime organisé et des "tensions entre les communautés" à propos des terres agricoles. M. Ban se dit "encouragé par l'amélioration de la sécurité et par la croissance économique" du pays et "félicite le président Ouattara de ses efforts". Mais il prévient "qu'il faudra faire davantage" pour que la Côte d'Ivoire "sorte définitivement de la période des crises".
Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

La direction de l’Hydraulique offre un foyer polyvalent aux populations de Raviart

Le Collège moderne de Raviart baptisé du nom du président du Sénat Jeannot Ahoussou Kouadio

Nigeria: deux tués, dont une humanitaire britannique, dans une attaque armée (police)

Centrafrique: libération d'un leader de la société civile arrêté jeudi

L'armée soudanaise exige la levée des barrages, les manifestants maintiennent la pression