Procès des ex-barons de la filière Café - Cacao : 4 milliards de francs Cfa dépensés sans justificatif
0
 

Écouter
Procès des ex-barons de la filière Café - Cacao : 4 milliards de francs Cfa dépensés sans justificatif

Procès des ex-barons de la filière Café - Cacao : 4 milliards de francs Cfa dépensés sans justificatif

Soir Info | Lu 1951 fois | Publié



Débuté il y a quelques semaines, le procès des ex-barons de la filière café – cacao est dans sa phase d\'auditions publiques de témoins. Le mardi 20 mars 2012, les trois (3) témoins convoqués par la défense se sont prononcés sur les indemnités des ex-dirigeants de la Bcc et d\'autres décaissements. A la barre, Akobé Mathias, Bouabré Charles et Abo Léon, respectivement directeur des ressources humaines, comptable et chef comptable entre 2002 et 2008 à la Bourse du café et du cacao (Bcc) . L\'ex-Drh a dû avouer, suite à un interrogatoire serré du parquet, que l\'ex-directeur général de la Bcc (Tano Kassi) percevait 6 millions de francs Cfa comme salaire mensuel. Le chef comptable a affirmé que l\'ex-président du Conseil d\'Administration (C.a) de la Bcc Tapé Do recevait environ 2,2 millions de francs Cfa comme jetons de présence à chaque réunion du C.A quand les onze (11) autres administrateurs avaient chacun 1 million de francs Cfa. Invité à s\'expliquer sur les 500 mille francs Cfa décaissés chaque mois par la Bcc au profit de « Kobenan Julien » ne figurant pourtant pas sur le listing des employés de la Bcc, Abo Léon a informé que l\'ordre de payer est venu de l\'ex-président de la Bcc par «courrier ». Pour le parquet, ce fait est irrégulier vu que la décision n\'émane pas d\'une décision du C.a.Les faits étant multiples et suspects, le président du tribunal a interrogé le chef comptable sur le type de contrôle qu\'il effectuait en amont pour éviter des sorties hasardeuses d\'argent. A cette question, Abo Léon a confié qu\'il s\'en tenait aux justificatifs ou aux validations de sa hiérarchie. Pour le président du tribunal, Abo Léon n\'est pas cohérent avec lui-même dans la mesure où il avait déjà refusé de passer en écriture une opération financière de 217 millions de francs Cfa alors que l\'ordre venait de son supérieur hiérarchique. Les arguments du témoin n\'ont convaincu ni le parquet ni le président Ahmed Coulibaly. Ce dernier lui a d\'ailleurs signifié qu\'il est acquis pour les débats du procès.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Bondoukou : Les fidèles de l’église méthodiste invités à prier pour la paix en Côte d’Ivoire

Huawei: Le président américain Donald Trump menace ses alliés de cesser le partage de renseignements

Athlétisme : l'Ougandais Cheptegei a battu le record du monde du 5 km en 12mn51.

Basket: Kawhi Leonard désigné MVP du All Star Game

Venezuela : Maduro accuse l'ambassadeur de France d'ingérence