Près de deux millions de femmes vivent avec une fistule obstétricale
0
 

Écouter
Près de deux millions de femmes vivent avec une fistule obstétricale

Près de deux millions de femmes vivent avec une fistule obstétricale

Delphine Gbla avec RTI 1 | Lu 1530 fois | Publié

C’est après un travail prolongé et difficile de plusieurs jours que zota a vu son appareil génital déformé. Aujourd’hui elle est incapable, de contrôler son urine et ses selles; elle est souvent abandonnée par son mari et sa propre famille, voire bannie de sa communauté. Elle souffre de fistule.

Comme elle, plusieurs autres femmes et adolescentes ont des lésions après des pressions excessives exercées par le fœtus après un accouchement compliqué et sans césarienne. Près de deux millions de femmes vivent avec une fistule dans les pays en développement et quelques 50 000 à 100 000 nouveaux cas apparaissent chaque année. Les effets sont souvent dévastateurs : le bébé meurt dans la plupart des cas et la femme souffre d'une incontinence chronique. Mais il est bon de savoir que La fistule est curable et évitable. Le coût du traitement de la fistule à savoir l’intervention chirurgicale, les soins postopératoires, est élevé. En Côte d'Ivoire, grâce à l’ONG Gfm3, près de 600 ont été identifié. L'Ong Gfm3 a décidé de mener des campagnes de sensibilisation sur le terrain et de soutenir les femmes souffrant d’une fuite chronique d'urine et/ou de matières fécales après accouchement. Les femmes, les plus touchées vivent dans des zones rurales avec un accès limité aux soins médicaux. La pauvreté, la malnutrition, les mariages, les grossesses précoces et les services de santé déficients, sont des causes multiples à la base de la fistule obstétricale.
Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Urgent | 04 nouveaux cas de maladie à coronavirus annoncés ce jour, portant à 194 le nombre de cas confirmés dont 15 guéris et 01 décès (Ministère de la Santé)

L’idée de dépistage systématique et massif est à l’étude. (Prof. Samba Mamadou, Directeur général de la Santé)

Urgent | Marcory et Cocody sont les communes les plus touchées. La ville d’Abidjan concentre 90% des cas confirmés. (Prof. Samba Mamadou, DG de la Santé)

Covid-19 : 14 pays de l'Union Européenne mettent en garde contre les violations de l'Etat de droit dans l'Union

Coronavirus: le Togo décrète état d'urgence sanitaire et couvre-feu