S.E. Phillip Carter III: ''il est nécessaire d'aider mais aider à s'aider eux mêmes est éssentiel''
0
 

Écouter
S.E. Phillip Carter III: ''il est nécessaire d'aider  mais aider  à s'aider eux mêmes est éssentiel''

S.E. Phillip Carter III: ''il est nécessaire d'aider mais aider à s'aider eux mêmes est éssentiel''

Didier N'Doli|d.ndoli@rti.ci | Lu 1317 fois | Publié

S.E. Phillip Carter III, a présidé ce vendredi 16 août à 10h30, la cérémonie de désignation des bénéficiaires pour l’année 2013 du Fonds Spécial « Self-Help » de l’Ambassadeur des États-Unis.

''Il est nécessaire d'aider, mais d'aider à s'aider eux mêmes est essentiel pour un vrai développement''. Ces mots de S.E. Phillip Carter III, Ambassadeur des États-Unis en Côte d'Ivoire marquent là, le début d'un accord de développement avec les populations vivantes en Côte d'Ivoire. ''Nous faisions avant, plus de 2 km pour aller moudre le mil, et d'autres céréales, aujourd'hui grâce à l'Ambassade des États-Unis d'Amérique, nous aurons un nouveau moulin et une broyeuse.'' affirme un des récipiendaires tout heureux de voir aboutir enfin ce projet. ''Nous pourrions désormais améliorer notre production vivrière pour favoriser l'autosuffisance alimentaire'' ajoute Mme Laman Koné de la coopérative Agricole de Worodougou de Séguéla. Ce sont au total huit projets à savoir Le Groupement Tchernimin du quartier Petit-Paris 2 Korhogo, la Coopérative des femmes Doussoulokaha, la Mutuelle pour le Développement de Nieboda, la Coopérative Agricole de Worodougou de Séguéla, l'ONG Amour pour Daloa, l'Association villageoise de Naboukalakaha, Le Centre Social d'Odiénné et l'Association villageoise de Kafabelekaha, qui recevront un financement d’un montant global de 55.000 $ (dollars) américains, soit plus de 27 millions de Francs CFA. Le Fonds Spécial « Self-Help » de l’Ambassadeur des États-Unis permet aux ambassadeurs de répondre aux demandes d’assistance pour les petits projets communautaires. La priorité est donnée aux projets à impact rapide. En outre, les communautés bénéficiaires doivent contribuer en nature, soit en fournissant la main-d’œuvre ou le matériel nécessaire à l’exécution du projet à hauteur d'environ 25 % du coût total du projet. Depuis 1982, ce sont quelque 2.708.291 de dollars américains (plus d’un milliard de FCA) qui ont été octroyés à travers ce fonds. Grâce à cette subvention, des projets de développement communautaires seront mis en œuvre à travers toute la Côte d’Ivoire.
Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

A Dakar, Sénégal et France s'accordent pour lutter contre l'immigration irrégulière

Cécila Trokpossou, 23 ans, vainqueur de Miss Nappy 2019

Washington et Séoul reportent leurs manoeuvres aériennes en "signe de bonne volonté" (Esper)

Burkina: 32 "terroristes neutralisés" lors de deux opérations (communiqué armée)

Nette amélioration dans la conservation des ressources naturelles des parcs nationaux d’Azagny et îles éhotilé (OIPR)