Sida : le Fonds mondial espère couvrir 85% des besoins en 2016
0
 

Écouter
Sida : le Fonds mondial espère couvrir 85% des besoins en 2016

Sida : le Fonds mondial espère couvrir 85% des besoins en 2016

AFP | Lu 1318 fois | Publié

Le Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme, espère pouvoir soigner 85% des personnes ayant besoin d'un traitement d'ici à 2016, a indiqué vendredi le directeur exécutif du Fonds.

"Les prochaines années seront déterminantes" a indiqué Mark Dybul à des journalistes lors d'un passage à Paris. Créé en 2002 pour augmenter les moyens alloués à la lutte contre les trois pandémies, le Fonds -- qui au 31 décembre 2012 avait déjà déboursé 22,6 milliards (17,7 milliards d'euros) au total -- s'est fixé comme objectif d'obtenir 15 milliards de dollars de contributions au cours des trois prochaines années. Ce niveau d'intervention devrait permettre de sauver 5,8 millions de vie grâce aux traitements, mais également à étendre la prévention à travers le monde, et plus particulièrement en Afrique. Selon Mark Dybul, cet objectif intègre une augmentation des dépenses nationales allouées à la santé par les pays qui les mettent en oeuvre et qui "représentent pour la première fois cette année plus de la moitié des ressources fournies par les pays donateurs". Le Fonds, a précisé M. Dybul, espère obtenir des engagements fermes de la plupart des grands pays occidentaux avant une conférence triennale des pays donateurs prévue en décembre. La France, qui est le 2e contributeur à ce fonds après les Etats-Unis, a déjà annoncé son intention de maintenir le niveau de sa contribution, qui s'élèvera à 1,08 milliard d'euros entre 2014 et 2016. Selon un bilan rendu public vendredi à Genève, 5,3 millions de personnes vivant avec le VIH recevaient un traitement antirétroviral le 1er juillet dernier, dans le cadre des programmes soutenus contre le Fonds, soit 1,1 million de plus qu'à la fin 2012. Au cours de la même période, le nombre de femmes enceintes vivant avec le VIH qui ont reçu un traitement antirétroviral complet pour prévenir la transmission du virus à leurs enfants à naître est passé de 1,7 million à 2,1 millions. Pour lutter contre le paludisme, 30 millions de moustiquaires imprégnées d'insecticides ont été distribuées au cours du 1er semestre 2013, portant à 340 millions le nombre total de moustiquaires distribuées, tandis que le nombre de cas de paludisme traités est passé en juillet dernier à 330 millions, soit une hausse de 13% depuis le début de l'année. Les programmes soutenus par le Fonds ont enfin permis de soigner 11 millions de cas de tuberculose, contre 9,7 millions à la fin 2012 et d'augmenter le nombre de personnes soignées pour une tuberculose multirésistante (88.000 au 1er juillet dernier contre 69.000 fin 2012).
Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

CAN 2021 (Éliminatoires) : La Côte d’Ivoire s’impose face au Niger (1-0) grâce à un but de Franck Yannick Késsié.

Algérie: les candidats à la présidentielle signent une charte d'éthique

Afrique du Sud: 180 demandeurs d'asile détenus pour être entrés de force dans les bureaux du HCR

Soudan : Verdict le 14 décembre dans le procès de Omar Al-Béchir accusé de corruption

RDC : Des opposants appellent l’Union européenne à sanctionner 14 personnalités proches de Joseh Kabila