Prix Ibrahim pour un leadership d’excellence en Afrique: pas de lauréat en 2013
0
 

Écouter
Prix Ibrahim pour un leadership d’excellence en Afrique: pas de lauréat en 2013

Prix Ibrahim pour un leadership d’excellence en Afrique: pas de lauréat en 2013

| Lu 1311 fois | Publié

Le Comité indépendant du Prix de la Fondation Mo Ibrahim a décidé cette année encore de ne pas attribuer le Prix Mo Ibrahim pour un leadership d’excellence en Afrique en 2013.

Le Prix Ibrahim, la récompense la plus importante au monde, s’élève à 5 millions de dollars versés sur dix ans et est complété par la suite par un versement annuel à vie de 200 000 dollars. Pour le remporter, les lauréats doivent remplir les critères suivants: être un ancien chef d’État ou de gouvernement élu démocratiquement ayant quitté ses fonctions au cours des trois dernières années ; avoir respecté la durée de son mandat prévue par la Constitution; et avoir fait preuve d’excellence au cours de son mandat, en aidant le peuple à sortir de la pauvreté et en ouvrant la voie à un développement durable et équitable. Ce prix fut créé en 2007 par Mo Ibrahim, fondateur et président de la Fondation Mo Ibrahim, afin de récompenser le leadership d’excellence sur le continent africain et de permettre aux lauréats de poursuivre leur engagement en faveur du continent africain une fois leur mandat national achevé. Le prix est décerné par un Comité indépendant composé de sept personnalités éminentes, dont deux lauréats du Prix Nobel. On compte parmi les Lauréats précédents du Prix Ibrahim: Joaquim Chissano, ancien président du Mozambique (2007), Festus Mogae, ancien président du Botswana (2008), Pedro Pires, ancien président du Cap-Vert (2011) et Nelson Mandela, ancien président de l’Afrique du Sud (lauréat d’honneur). Le Comité du Prix peut décider de ne pas décerner le prix s’il considère que personne ne satisfait pleinement l’ensemble des critères. Ce fut notamment le cas en 2009, 2010 et 2012. Selon Salim Ahmed Salim, ancien Secrétaire général de l’Organisation de l’unité africaine (OUA), ancien Premier ministre de la Tanzanie et président du Comité du Prix : « Ce Prix honore d'anciens chefs d'Etat ou de gouvernement qui ont démontré pendant leur mandat un leadership d'excellence et, de ce fait, servi de modèle pour la prochaine génération. « Après mûres réflexions, le Comité a décidé de ne pas décerner le Prix Ibrahim pour un leadership d'excellence. »
Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Plusieurs personnes touchées par des tirs dans un lycée près de Los Angeles

Algérie: Human Rights Watch dénonce une "répression généralisée" des manifestations

Guinée équatoriale : Pénurie d'essence à Malabo depuis lundi

Fin des épidémies de dengue et de fièvre jaune survenues en Côte d'Ivoire entre mars et septembre 2019 (Institut national d’hygiène publique)

La ministre Raymonde Goudou envisage la création de l'Observatoire du service public (OSEP)