Bouaké: L’ONG CHREMUS demande du soutien pour son projet d’école gratuite
0
 

Écouter
Bouaké: L’ONG CHREMUS demande du soutien pour son projet d’école gratuite

Bouaké: L’ONG CHREMUS demande du soutien pour son projet d’école gratuite

MC.Morokro| m.marieclaire@rti.ci | Lu 1314 fois | Publié

Le coordonateur général de l’ONG Chrétiens et Musulmans (CHREMUS), par ailleurs président de l’ONG World Familly, Coulibaly Brahima a demandé lundi à Bouaké, le soutien des puissances publiques et des personnes de bonne volonté, pour aider les enfants en difficultés à travers un projet d’école gratuite.

M. Coulibaly a indiqué qu’après la cérémonie de lancement, le 6 septembre, le projet a effectivement démarré avec les moyens de bord, mais l’établissement a besoin d’être réhabilité et le salaire des enseignants doit être assuré. Il demande aussi des kits scolaires pour les 57 élèves de l’école qui sont en majorité des enfants en difficulté parce qu’orphelins ou démunis. Coulibaly Brahima a lancé l’appel à l’endroit des plus hautes autorités du pays à commencer par le Chef de l’Etat, avant de remercier les personnes de bonne volonté qui ont déjà réagi à son cri de cœur. L’école qui a réalisé un taux de réussite de 66,66% à l’examen du CEPE, l’année dernière, était payante. Mais à cause du cumul des arriérées de scolarités de plusieurs élèves, les responsables de CHREMUS ont décidé d’opter pour la gratuité pour aider les enfants en difficulté. Créée le 1er janvier 2003, suite aux affrontements intercommunautaires qui ont eu lieu à Bouaké au début de la crise militaro-politique, l’ONG CHREMUS veut prévenir les conflits inutiles entre chrétiens et musulmans. Ainsi, l’école associe aux enseignements généraux des notions de théologie pour montrer aux enfants que ces deux religions monothéistes adorent le même Dieu, pour faire d’eux de futurs ambassadeurs de paix pour une société où chrétiens et musulmans ne se laissent plus manipuler.
Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Algérie: Amnesty dénonce une campagne électorale dans un "climat de répression"

Burkina: trois soldats tués ce jeudi dans une double attaque dans le Nord

Le parlement valide les crédits budgétaires de plus de 3,5 milliards de Fcfa de 25 ministères

"Tout est fin prêt pour le début du SARA 2019" (Ministre Adjoumani)

Des consultations dentaires gratuites au profit de 1500 écoliers à Abidjan