Jean Hélène distingué à titre posthume dans l’Ordre national ivoirien ce lundi
0
 

Écouter
Jean Hélène distingué à titre posthume dans l’Ordre national ivoirien ce lundi

Jean Hélène distingué à titre posthume dans l’Ordre national ivoirien ce lundi

Lacinan Ouattara | Lu 1349 fois | Publié

Le journaliste français Jean Hélène, assassiné le 21 octobre 2003 à Abidjan, sera distingué dans l’ordre ivoirien, par la Grande chancelière, Henriette Dagri Diabaté.

Cette cérémonie aura lieu au siège de ladite institution à Abidjan en présence du frère, Thierry Baldensperger, Marie-Christine Saragosse à la tête de l'audiovisuel extérieur de France et Yves Rocle, directeur adjoint de Radio France Internationale (RFI), média dont le journaliste était correspondant permanent à Abidjan. Christian Baldensberger, à l’Etat civil, Jean Hélène a été tué le 21 octobre 2003 devant le siège de la Direction Générale de la police nationale de Côte d’Ivoire par le sous-officier, Théodore Séri Toulou Dago. Celui attendait dans la soirée la libération de militants de l'opposition incarcérés en ces lieux. Avant la capitale économique ivoirienne, Jean Hélène avait été correspondant dans plusieurs pays africains, notamment au Kenya, au Gabon, au Rwanda, au Burundi, en Ethiopie, en Somalie et au Soudan. Assassiné à 50 ans, l'homme, discret, était un amoureux de l'Afrique et passionné par ce métier de journaliste.
Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

La Côte d’Ivoire est aujourd’hui un modèle en matière de politique de salubrité (Ministre)

Les obsèques de Charles Diby Koffi ne doivent exclure personne (Comité d’organisation)

Bakayoko-Ly Ramata invite ses collaborateurs à prôner l’unité et le vivre ensemble dans les familles

Le préfet d’Azopé appelle le corps préfectoral de la Mé à plus d’engagement en cette année électorale

Mali : 2 soldats français blessés dans une explosion revendiquée par des jihadistes