Un guide pour mieux éduquer à la paix les établissements scolaires en Afrique de l'Ouest.
0
 

Écouter
Publicite
Un guide pour mieux éduquer à la paix les établissements scolaires en Afrique de l'Ouest.

Un guide pour mieux éduquer à la paix les établissements scolaires en Afrique de l'Ouest.

Didier N'Doli| d.ndoli@rti.ci | Lu 1807 fois | Publié

C'est afin de promouvoir une meilleure pratique de l'éducation à la paix en Côte d'Ivoire, que le WANEP (Réseau ouest-africain pour l'édification de la paix) a mis sur pied un guide pratique dénommé ''l'éducation à la paix dans les établissements scolaires en Afrique de l'Ouest'' présenté mercredi au cours d'une rencontre à Abidjan.

C'est une consultation qui a été menée pour partager les expériences du WANEP avec le Ministère ivoirien de l'Education Nationale à l'éducation à la paix dans les écoles formelles avec les autorités scolaires. Le Guide "L'éducation à la paix dans les établissements scolaires en Afrique de l'Ouest'' a pour objectif de contribuer à institutionnaliser la politique et la pratique de l'éducation à la paix dans la sous-région, mais aussi de rendre l'éducation à la paix en milieu scolaire plus efficiente. "La paix nous interpelle tous. Nous pouvons avoir la connaissance, le savoir, mais pas les dispositions pratiques à la culture de la paix. La formation est donc pour nous un enjeu réel pour nos éducateurs, nos producteurs et nos encadreurs'' précise Haïdara Coulibaly, Inspecteur général de l'éducation chargé de la discipline des Droits de l'Homme. Engagé activement dans la sous-région et particulièrement en Côte d'Ivoire depuis sa création dans les actions d'édifications de la paix, le WANEP, œuvre à travers ses programmes d'éducation à la paix à donner un impact positif.
Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Liban: démission d'un quatrième ministre après l'explosion au port

Burundi: trois civils condamnés à 30 ans pour "attentat" contre le président Evariste Ndayishimiye

RDC: 19 civils tués dans de nouveaux massacres en Ituri (responsable local)

Niger: les victimes sont quatre hommes et quatre femmes de 25 à 50 ans (ONG Acted)

Des jeunes d’Adiaké sensibilisent sur le comportement citoyen pour la stabilité de la nation

Publicite
Publicite