Anne Ouloto invite l’Ivoirien nouveau à la culture de la solidarité
0
 

Écouter
Anne Ouloto invite l’Ivoirien nouveau à la culture de la solidarité

Anne Ouloto invite l’Ivoirien nouveau à la culture de la solidarité

AIP | Lu 1312 fois | Publié

La ministre de la Solidarité, de la Famille, de la Femme et de l’Enfant(MSFFE), Anne-Desirée Ouloto, a invité mercredi, au terme des activités de la journée nationale de la solidarité, à Abidjan, l’ivoirien nouveau, à la culture de la solidarité, pour aboutir à une nation forte avec un peuple unis, soudé, où on se comporte en frère et sœur.

" J’appelle l’ivoirien nouveau à la culture de la solidarité pour aboutir à une nation forte qui donne l’image d’un peuple, unis, soudé, où on se comporte en frère et sœur. Sans la solidarité, la cohésion sociale, l’Etat, le pays n’a pas d’âme", a souligné Mme Ouloto, appelant chacun à partager les valeurs de paix, de solidarité, d’union "pour qu’on ne détruise pas à nouveau ce qu’on a bâtit avec des millions". Organisé par le MSFFE, en collaboration avec le Haut commissariat des Nations unies pour les refugiés(UNHCR), et Yssika production, la journée nationale de la solidarité s’est tenue à Abidjan du 5 au 13 novembre, et a eu pour objectif de promouvoir la solidarité nationale, à travers de initiatives en la matière, d’informer les populations sur les actions de l’Etats et les opportunités offertes par l’ensemble des acteurs humanitaires en faveur des populations rendues vulnérables. L’édition 2013 de la JNS s’est déroulée en deux périodes comprenant du 5 au 7 novembre la phase de six conférences publiques avec des thématiques axées entre autres sur les contributions au renforcement de la cohésion sociale de la chefferie et l’organisation d’une compétition de football masculin et féminin remportée par l’équipe " Pardon "de Yopougon. La deuxième phase axée sur l’organisation du premier Salon national de la solidarité, a été ponctuée par l’ouverture d’une cinquantaine de stands animés par des actions de solidarité mises en œuvre par le gouvernement, des partenaires au développement, des institutions et la société civile pour les quelques 50 000 visiteurs qui y ont pris part du lundi au mercredi. Elle a également permis aux journalistes de s’exprimer sur "l’apport de la presse dans la cohésion sociale et la solidarité", à travers une conférence prononcée, mardi à la maison de la presse, par un journaliste de Fraternité Matin, Abel Doualy. Au cours de ce Salon, le Centre de transfusion sanguine, la Société de gynécologie obstétrique de Côte d’Ivoire, l’association des femmes juristes, des psychologues, le CHU de Cocody, et bien d’autres, ont pu après ces trois jours d’exposition, recueillir 150 poches de sang, consulter gratuitement, au triple plan gynécologique, juridique et psychologique, quelque 1500 personnes. Au terme de cette JNS qui a vu la participation des victimes de guerres qui lui ont soumis leurs attentes, Mme Ouloto a annoncé la mise en place d’un fonds de solidarité, d’entraide et de cohésion sociale, dont un premier donateur a déjà offert la somme de 20 millions de F CFA.
Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Plusieurs personnes touchées par des tirs dans un lycée près de Los Angeles

Algérie: Human Rights Watch dénonce une "répression généralisée" des manifestations

Guinée équatoriale : Pénurie d'essence à Malabo depuis lundi

Fin des épidémies de dengue et de fièvre jaune survenues en Côte d'Ivoire entre mars et septembre 2019 (Institut national d’hygiène publique)

La ministre Raymonde Goudou envisage la création de l'Observatoire du service public (OSEP)