Côte d’Ivoire : Les accidents de la circulation font 600 morts chaque année.
0
 

Écouter
Côte d’Ivoire : Les accidents de la circulation font 600 morts chaque année.

Côte d’Ivoire : Les accidents de la circulation font 600 morts chaque année.

APA | Lu 1316 fois | Publié

Les accidents de la route occasionnent en moyenne‘’600 décès et 13000 blessés par an’’ en Côte d’Ivoire dont 94% sont dus aux conducteurs ou usagers et 6% imputables au mauvais état des véhicules et du réseau routier, a appris, APA lundi de source officielle dans la capitale économique ivoirienne

Le ministre ivoirien des transports, Gaoussou Touré, a fait cette déclaration à l’occasion de la célébration, dimanche, de la deuxième journée africaine de la sécurité routière. Les accidents de la circulation ‘’ représentent la deuxième cause de mortalité chez les jeunes de 5 à 25 ans parmi lesquels les jeunes de sexe masculin sont les plus exposés’’ a indiqué Gaoussou Touré citant l’Organisation mondiale de la santé (Oms). ‘’ En Côte d’Ivoire, chaque année, les accidents de la circulation occasionnent en moyenne 600 décès et 13 000 blessés. En outre, les statistiques établies en 2012 relèvent que 94% sont dus à des facteurs humains (Conducteurs ou usagers) et 6% sont imputables aux autres facteurs (mauvais état des véhicules, du réseau routier, etc.)’’ a-t-il ajouté. L’accroissement des accidents de la route constaté au fil des ans, a poursuivi le ministre Gaoussou Touré, fait de ceux-ci un véritable ‘’fléau national’’ avec les nombreuses pertes en vies humaines, ainsi que leurs conséquences négatives au plan social et économique. Selon M. Touré, les accidents de la route ne sont pas une ‘’fatalité’’. Ils peuvent être évités ou tout au moins considérablement réduits ‘’en intégrant en nous les réflexes de la sécurité routière afin qu’ils deviennent pour chaque usager de la route et pour l’ensemble de la communauté nationale, une seconde nature’’ a-t-il conclu. La journée africaine de sécurité routière est célébrée chaque année en Afrique, depuis 2011, le troisième dimanche du mois de novembre, conformément à la décision du Conseil exécutif de l’Union africaine. Cette initiative des Chefs d’Etat et de Gouvernement africains s’inscrit dans le cadre de la Décennie d’actions pour la sécurité routière proclamée par les Nations Unies, à travers la résolution adoptée en mars 2010 et officiellement lancée le 11 mai 2011 dans tous les pays membres.
Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Algérie: Amnesty dénonce une campagne électorale dans un "climat de répression"

Burkina: trois soldats tués ce jeudi dans une double attaque dans le Nord

Le parlement valide les crédits budgétaires de plus de 3,5 milliards de Fcfa de 25 ministères

"Tout est fin prêt pour le début du SARA 2019" (Ministre Adjoumani)

Des consultations dentaires gratuites au profit de 1500 écoliers à Abidjan