Un hommage rendu à Guy-André Kieffer, huit ans après sa disparition à Abidjan‏
0
 

Écouter
Un hommage rendu à Guy-André Kieffer, huit ans après sa disparition à Abidjan‏

Un hommage rendu à Guy-André Kieffer, huit ans après sa disparition à Abidjan‏

AIP | Lu 966 fois | Publié

Une quarantaine de journalistes se sont réunis autour d\'Osange Silou-Kieffer lundi sur le parking du centre commercial Prima à Abidjan, pour marquer le huitième anniversaire de l\'enlèvement du journaliste franco-canadien Guy-André Kieffer. Le rassemblement a eu lieu à 13 H précises, heure à laquelle le journaliste a été vu sur les lieux pour la dernière fois, rapporte un communiqué de presse de Reporters sans frontières (RSF) publié lundi. Un hommage a été rendu à Guy-André Kieffer par son épouse et les journalistes présents qui ont porté autour du cou une carte de presse symbolique, élaborée à partir d\'une ancienne carte de presse du journaliste enlevé le 16 avril 2004 à Abidjan. \"Je suis très émue de me trouver ici aujourd\'hui, sur le lieu-même où a disparu mon mari et d\'avoir tant de monde autour de moi pour me soutenir. Je suis venue lui rendre hommage, mais surtout dire que nous ne baisserons pas les bras. Nous sommes déterminés à savoir ce qui s\'est passé, à connaître la vérité\", a déclaré Osange Silou-Kieffer pour qui \"huit ans sans réponse, ça suffit\". Osange Silou-Kieffer va être mardi par le Président de la République de Côte d\'Ivoire, Alassane Ouattara, et le Premier ministre, ministre de la Justice, Me Jeannot Ahoussou-Kouadio. Le journaliste indépendant avait disparu, le 16 avril 2004, sur ce parking d’un supermarché abidjanais, alors qu\'il avait rendez-vous avec Michel Legré, beau-frère de Simone Gbagbo, l\'épouse de l\'ancien président ivoirien, Laurent Gbagbo. Guy-André Kieffer enquêtait sur des malversations, notamment dans la filière cacao, dont la Côte d’Ivoire est premier producteur mondial. L\'enquête menée par le juge Patrick Ramaël s\'est orientée vers des cercles proches du pouvoir de Laurent Gbagbo, arrêté le 11 avril 2011 après une crise postélectorale de plus de quatre mois qui a fait quelque 3.000 morts, rappelle-t-on.
Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Le maire de Vavoua s’engage à accompagner le club local de handball

Un Comité d’experts réfléchit sur le programme du Marché des arts du spectacle d’Abidjan (MASA) 2020

La construction du grand marché de Man divise les commerçants et la mairie

Adiaké abrite la célébration de la Journée mondiale de la lutte contre la tuberculose

Un vent violent fait plus de 100 ménages sans abri et 38 blessés à Sangouiné