Côte d\'Ivoire: Préparatifs des états généraux de l\'eau et de la forêt en Côte d\'Ivoire
0
 

Écouter
Côte d\'Ivoire: Préparatifs des états généraux de l\'eau et de la forêt en Côte d\'Ivoire

Côte d\'Ivoire: Préparatifs des états généraux de l\'eau et de la forêt en Côte d\'Ivoire

RTI | Lu 3252 fois | Publié

Dans le cadre des préparatifs des premiers états généraux de l\'eau et de la forêt qui se tiendront cette année 2012 en Côte d\'Ivoire, le Ministre BOUEKA Nabo Clément a eu une séance de travail mardi 17 avril à Paris, avec les responsables de l\'Agence de l\'eau Seine-Normandie. Le Ministre a rencontré le DGA de cette Agence, M. Marc COLLET, afin de s\'inspirer de l\'organisation de cette Agence de l\'eau et de son expertise de plus de 40 ans au service des usagers.Contrairement aux activités de cette Agence autonome dans sa gestion de l\'eau, le Ministère des Eaux et Forêts de Côte d\'Ivoire a pour mission la mise à disposition et la valorisation de la ressource en eau du pays, le Ministère des Infrastructures s\'occupant essentiellement de sa distribution aux usagers ivoiriens.Il est évident, que la prospection, la recherche, et la sécurité d\'une eau potable demeure un problème essentiel pour la consommation. Le rôle du Ministère des Eaux et Forêt s\'inscrit dans une recherche de dynamique et de valorisation de la ressource.La problématique de la gestion d\'une ressource aussi importante exige une concertation au plus haut niveau avec différents acteurs internationaux dont l\'expérience doit pouvoir servir à notre pays pour une meilleure organisation et également pour amélioration de la gouvernance, en encourageant et privilégiant les démarches globales de territoire. Pour gagner en cohérence et en efficacité. En France, l\'Agence de l\'Eau propose aux collectivités, aux industriels, aux agriculteurs, aux associations... une politique contractuelle qui structure la gestion de l\'eau par territoire. La mise en place de la politique dite du pollueur - payeur a permis de réduire considérablement à la source les pollutions organiques et minérales (métaux) azotées et phosphorées. La redevance pour pollution de l\'eau, qu\'il s\'agisse de pollution d\'origine agricole, domestique ou non domestique, couvre l\'ensemble de cette politique contractuelle. Les amendes destinées aux pollueurs servent de subventions accordées aux programmes de dépollutions dans l\'hexagone.Le Ministre a exprimé lors de cette visite de travail, de manière alarmante la situation de notre pays et surtout celle des grandes villes comme Abidjan dont la population ne cesse d\'augmenter, les besoins indispensables à satisfaire une mise à disposition d\'une ressource aussi importante. L\'eau source de vie devient une affaire de tous ! a fait remarquer M. le Ministre.Les Etats Généraux seront une occasion de concertation avec tous les acteurs du secteur afin de permettre un bilan globale, d\'analyser les possibilités d\'une meilleure prise en compte de la politique et de la gestion de l\'eau dans notre pays.Il faut impérativement préserver de façon durable cette ressource. Continuer à fournir aux populations une ressource suffisante mais surtout de qualité indispensable à la santé humaine et également à l\'activité économique du pays.M. Marc COLLET au nom de l\'Agence de l\'eau SEINE-NORMANDIE a accepté l\'invitation de M. le Ministre a se rendre en Côte d\'Ivoire pour participer à cette importante rencontre.
Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Mali : un soldat malien blessé dans un échange de tirs avec des soldats allemands

RDC: Tshisekedi parle avec Kabila de la formation d'une coalition gouvernementale

Libye: situation "dramatique" de la liberté de l’information, déplore RSF

France/"Gilets jaunes" : un intellectuel cible d'injures antisémites

France/"Gilets jaunes" : un intellectuel cible d'injures antisémites