Côte d\'Ivoire: Les travailleurs réclament le réajustement des salaires indexé au coût de la vie.
0
 

Écouter
Côte d\'Ivoire: Les travailleurs réclament le réajustement des salaires indexé au coût de la vie.

Côte d\'Ivoire: Les travailleurs réclament le réajustement des salaires indexé au coût de la vie.

AIP | Lu 3044 fois | Publié

Les travailleurs ivoiriens, à la faveur de la traditionnelle fête du travail, ce 1er mai, réclament le réajustement des salaires en vue de leur indexation sur le coût de la vie, indiquant attendre de la part du gouvernement des \"actions concrètes\" en direction de la baisse des prix de l’eau, de l’électricité ou du transport.

Le secrétaire général de l\'union générale des travailleurs de Côte d\'Ivoire (UGTCI), Adé Mensah, a déploré, mardi, à Abidjan, le fait que \"les travailleurs ivoiriens ne sont plus associés, depuis quelque temps, aux prises de décision les concernant\", appelant à la nécessité pour le gouvernement ivoirien de restaurer, \"sans délai\", le dialogue social.

M. Adé-Mensah a fait savoir qu\'il s’agit surtout de permettre aux travailleurs ivoiriens, à même de cerner leurs préoccupations et donc de mieux les présenter, de \"contribuer efficacement à la réalisation du projet de société du président Alassane Ouattara\". Celui-ci a indiqué que l\'Ugtci n\'ignore rien de la volonté du gouvernement de tout mettre en oeuvre pour assurer à tous les ivoiriens les meilleures conditions de travail.

Le secrétaire général de l’UGTCI pour qui il ne serait pas opportun de mettre la pression sur les gouvernants au vu de \"l’environnement actuel, où sont encore perceptibles les stigmates de dix années de souffrance du peuple ivoirien\", a toutefois rappelé le fait qu’il est du devoir de la centrale et dans l’intérêt supérieur des travailleurs d’attirer constamment leur attention.

Il a pour ce faire demandé au gouvernement d\'inscrire au chapitre des urgences, le cas de la mutuelle générale des fonctionnaires et agents de l’Etat de Côte d’Ivoire (MUGEFCI), afin que la question soit réglée, une fois pour de bon.

Le gouvernement ivoirien, par la voix du représentant du ministre de l\'Emploi, des Affaires sociales et de la Solidarité, Gilbert Kafana Koné, a pour sa part réaffirmé son engagement ferme à toujours soutenir les travailleurs ivoiriens, tout en en appelant à leur esprit coopératif sur la base d’une confiance mutuelle.

Il a par ailleurs salué \"leur sens élevé du devoir, de la responsabilité et leur abnégation à la tâche\", rappelant que l’Etat ivoirien fait de la question de l’emploi une priorité et que des actions sont en cours de préparation pour assurer au plus grand nombre des ivoiriens \"un travail décent\", a-t-il dit. Les résolutions présentées ont été adoptées par les tous les syndicats affiliés à l\'Ugtci.

La cérémonie, tenue à la Bourse du travail à Treichville, au centre d\'Abidjan, a été rehaussée par la présence de l’ambassadeur de Chine en Côte d’Ivoire. La confédération générale des entreprises de Côte d’Ivoire (CGECI), la fédération ivoirienne des petites et moyennes entreprises (FIPME) et le Bureau international du travail (BIT), à travers son représentant pays, y ont également pris part.
Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Des fonctionnaires projettent des manifestations éclatées vendredi

Venezuela: Guaido part à la frontière colombienne pour faire entrer l'aide humanitaire

Israël: Les principaux adversaires de Netanyahu annoncent une alliance électorale

Catalogne: routes coupées pour protester contre le procès des indépendantistes

Venezuela : interdiction à tout bateau de quitter les ports du pays (militaires)