L’Union des femmes handicapées de Côte d’Ivoire se penche sur l’avenir des enfants handicapés intellectuels
0
 

Écouter
Publicite
L’Union des femmes handicapées de Côte d’Ivoire se penche sur l’avenir des enfants handicapés intellectuels

L’Union des femmes handicapées de Côte d’Ivoire se penche sur l’avenir des enfants handicapés intellectuels

Williams Fian (Stagiaire) | Lu 4948 fois | Publié

La 8è Édition de la journée nationale de solidarité en faveur des enfants handicapés et enfants des personnes handicapées a eu lieu ce 18 Janvier 2014, au siège de l’Union Nationale des Femmes Handicapées de Côte d'Ivoire à Abidjan Plateau. Au cœur de cette journée, l'avenir des enfants handicapés intellectuels.

C'est un souci majeur pour l’UNAFEHCI. Une préoccupation légitime au vu des discriminations subies par ces enfants à différents niveaux de leur vie. Et l'association a décidé d’en parler et de penser aux solutions. Ce rendez-vous a réuni des enfants handicapés, différents associations de personnes handicapées et des structures chargées de la prise en charge de la personne handicapée. Pour Touré Bema, Directeur de la Page Blanche, institution de prise en charge d’enfants handicapés intellectuels, il faut parler de ces enfants en termes de capacités et non en termes de limites. "Certains enfants handicapés intellectuels à valeur égale peuvent surpasser d’autres enfants dits normaux", a t-elle dit. Des capacités avérées selon Anne Cécile Konan, présidente de l’UNAFEHCI, qui veut pour preuve un d’un séjour au Japon "Combien sont ces personnes dites normales qui peuvent travailler dans l’industrie automobile avec facilité ? Mais sachez qu’au Japon, j’ai vu des handicapés travaillant dans l’industrie automobile et ce avec beaucoup de réussite", a soutenu la présidente de l’UNAFEHCI. Pour réduire ces inégalités, elle propose une intégration dès le niveau scolaire des personnes handicapées comme cela se fait aujourd’hui dans certains pays. Le faisant, il s’agit de briser les frontières entre les enfants handicapés et les autres afin de créer une société sans discrimination mais plutôt basée sur le jugement par les compétences intrinsèques. Saisissant, le prétexte du nouvel an, l’Union Nationale des Femmes Handicapées de Côte d’Ivoire, a offert à tous les enfants handicapés, présents à cette journée, des cadeaux. Une ambiance de fête entretenue par des artistes a permis à l’UNAFEHCI de lancer 2014 sur le ton de la gaieté et de l’espoir.
Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Une baisse de 54% de nouvelles infections au Sida enregistrée en Côte d’Ivoire entre 2011 et 2019 (ONU)

Début d’indemnisation de 49 ex-contractuels de la mairie de Tiassalé

Cinq cents producteurs de la région du Cavally formés sur le changement climatique

JNCE: Le gouvernement signe une convention avec une structure sur l’organisation de la 4ème édition

Le comité de veille et de suivi de la cohésion sociale de Sipilou installé

Publicite
Publicite