Les agents de santé de Côte d'Ivoire déterminés à laisser leurs "gombo" après la revalorisation de leurs salaires.
0
 

Écouter
Les agents de santé de Côte d'Ivoire déterminés à laisser leurs

Les agents de santé de Côte d'Ivoire déterminés à laisser leurs "gombo" après la revalorisation de leurs salaires.

Williams Fian (Stagiaire) | Lu 1478 fois | Publié

Leurs salaires payés entièrement fin janvier, les agents de la santé de Côte d’Ivoire réunis au sein d’une coordination regroupant leurs 14 syndicats, ont exprimé leur gratitude à l’État et pris l’engagement d’améliorer leur rendement. Et c'était au cours d'une conférence de presse ce vendredi à leur siège.

" La coordination appelle tous les personnels soignants du secteur public à s’engager à améliorer au quotidien, la qualité de l’accueil et de la prise en charge des patients, respecter davantage les normes et directives sanitaires dans tous les services de soins pour le bonheur des usagers services sanitaires publics", voilà l’adresse de la coordination des 14 syndicats de la santé de Côte d’Ivoire, dite par le Docteur Atté Boka. Ainsi se formule la réponse des agents de la santé suite à la revalorisation salariale effective depuis fin janvier pour tous les fonctionnaires et agents de l’État. Le constat dans les services sanitaires en Côte d’Ivoire est que, les praticiens privilégient souvent leurs « gombos » ou extras dans les structures privées jugés plus rentables à leur fonction première dans établissements médicaux publics. Et c’est cela qu’ils s’engagent à changer maintenant qu’ils perçoivent l’entièreté de leur salaires c’est à dire avec les indemnités et leurs d’indices. Les agents de santé comptent désormais sur leurs salaires 7 500 fcfa à 31 250 fcfa d'augmentation par agent de la catégorie C1 à A4 en ce qui concerne les indemnités. Pour le paiement des nouveaux points d'indices, ce sont entre 35 000 fcfa et 93 000 fcfa en moyenne par agent selon les catégories C1 à A4 de gagner par ceux ci. Et pour rendre concret leur engagement à améliorer la qualité de leur travail vu les efforts de l’État, les 14 syndicats du secteur santé ont un programme dénommé PSP "Le personnel sensibilise le personnel". « C’est notre engagement et d’ici 15 jours nous serons sur le terrain pour sensibiliser nos camarades. Cet engagement nous le prenons. », a ajouté le porte-parole de la coordination. La coordination des syndicats du secteur santé exprimé sa reconnaissance à l’Etat ivoirien pour « le respect de la parole donnée ». Cependant, beaucoup reste à faire selon ces syndicats notamment le paiement des arriérés de 60 mois d’indemnités impayés de janvier 2009 au 31 décembre 2013. La coordination des 14 syndicats de la santé dit pouvoir compter sur l’Etat et sur l’implication du Premier ministre, acteur majeur des acquis obtenus pour les questions demeurées en suspens.
Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Burkina: une nouvelle politique de sécurité proposée pour lutter contre le jihadisme

Grève de 5.000 enseignants au Malawi pour exiger leurs salaires de décembre

Les universités Péléforo Gon Coulibaly de Korhogo et Internationale Claire Fontaine signent un accord

21 jeunes reçoivent plus de 51 millions F Cfa dans le cadre de la lutte contre la migration irrégulière

L'artiste reggae Alpha Blondy prône le maintien de la paix gage de cohésion sociale dans la région de la Bagoué