Un syndicat du bâtiment dénonce la mauvaise qualité du matériau de construction en Côte d’Ivoire
0
 

Écouter
Un syndicat du bâtiment dénonce  la mauvaise qualité du matériau  de construction en Côte d’Ivoire

Un syndicat du bâtiment dénonce la mauvaise qualité du matériau de construction en Côte d’Ivoire

Didier N'Doli| d.ndoli@rti.ci | Lu 1361 fois | Publié

Devant la succession des écroulements d’immeubles à Abidjan, le SYNEBACI (centrale syndicale nationale des Entrepreneurs du Bâtiment et des travaux publics de Côte d’Ivoire), par la voix de son président Soro Doté, a tenu au cours d’une conférence de presse à faire des révélations et des propositions.

Les écroulements d’immeuble en Côte d’Ivoire et surtout à Abidjan sont devenus un phénomène récurrent dont le dernier en date le 07 janvier 2014 a vu partir tel un château de cartes, un immeuble de quatre étages dans la commune de Yopougon. Un mois après, la centrale syndicale des entrepreneurs se lève pour dénoncer le manque de contrôle des autorités et la mauvaise qualité du matériau de construction parfois utilisé. ‘’Nous avons constaté que les armatures utilisées pour la construction des immeubles écroulés sont faites par les fonderies d’ici et pour la plupart avec du matériel fondu pour avoir un fer, un fer mort. L’immeuble qui est tombé à Yopougon, a été construit avec du fer d’une société de la place’’ précise d’entame Soro Doté. ''Le matériau de construction en Côte d’Ivoire ne respecte pour certains et non des moindres, aucune norme. Le fer utilisé dans la construction a comme norme autorisée en Côte d’ivoire, un dosage de 450 méga pascal. Or celui vendu sur nos marchés souvent à vil prix est de 300 à 350 méga pascal’’, ajoute-t-il. Face à tous ces constats, le SYNEBACI propose, la création d’une société privée sous la tutelle du ministère de la construction et avec le contrôle de Ieur centrale syndicale pour veiller à la création d'un cadre réglementaire dans la construction des édifices, l’achat de matériaux de construction, la sélection et la validation de dossier d’agréments pour l’attribution de permis de construire. L'objectif, rendre sain le secteur du Bâtiment. ‘’Tout doit être passé au peigne fin, de l’achat du matériau à la sélection de l'entrepreneur, jusqu’à la réalisation de la maison ou de l’édifice en passant par la délivrance du permis de construire ; tout doit être aux vraies normes de qualité. Nous devons stopper tous les tricheurs, tous les fabricants de matériels de construction contrefaits et non conformes pour le bien-être de nos populations’’, a conclu Soro Doté.
Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Soubré : Près de 600 élèves du village de Bandikro menacés par une année blanche en raison du déguerpissement des populations de la forêt classée

14 femmes porteuses de projets verts seront en compétition en février 2020 à Abidjan dans le cadre de la 1ère édition de "Africa Green Lady Day"

La mairie de Bonoua annonce le déguerpissement des installations anarchiques aux abords de la voie

Korhogo / Emploi jeunes : La plateforme de services lance un processus de recrutement de 60 jeunes

Tafiré : Une locomotive déraille et perd ses wagons