Le Japon décaisse près d’un milliard de FCFA pour former 3900 policiers ivoiriens
0
 

Écouter
Le Japon décaisse près d’un milliard de FCFA pour former 3900 policiers ivoiriens

Le Japon décaisse près d’un milliard de FCFA pour former 3900 policiers ivoiriens

APA | Lu 1871 fois | Publié

Le Japon a décaissé près d’un milliard de FCFA pour financer le projet de renforcement des capacités professionnelles et opérationnelles de 3900 animateurs-relais de la police nationale ivoirienne qui a démarré lundi à Abidjan.

Conçue et financée par l’Agence japonaise de coopération internationale (JICA), cette formation a été lancée, lundi, à l’école nationale de police d’Abidjan en présence des autorités ivoiriennes et japonaises. « Ces 3900 policiers seront formés au fur et à mesure sur une période de trois ans c’est-à-dire de février 2014 à mars 2016», a précisé le Représentant résident de la JICA, Eiro Yonezaki dans un entretien à APA. La formation porte sur dix thèmes : "management, éthique et déontologie, genre et groupes vulnérables, lutte contre les crimes organisés, stupéfiants, recherche de l’information, maintien de l’ordre, signalisation judiciaire, gestion des scènes de crime et l’Officier de police judiciaire ’’. Cette formation s’inscrit dans le cadre du "Projet d’appui au renforcement des capacités de la police nationale de Côte d’Ivoire’’, dont les experts sont fournis par l’Opération des Nations Unies en Côte d’Ivoire (ONUCI) et la Direction générale de la police nationale (DGPN). Le projet est mis en œuvre par le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD). La première phase de la formation qui a débuté lundi prendra fin le 21 mars prochain avec 60 agents de la police concernés. Ce premier groupe recevra des cours de +Management+ dispensés par des formateurs ivoiriens, sous la direction des experts de ONUCI/UNPOL. Pour améliorer les conditions de mise en œuvre de la formation, des ordinateurs, photocopieuses et projecteurs sont fournis ainsi que la réhabilitation de salles de l’école nationale de police. La JICA qui a ouvert ses bureaux en Côte d’Ivoire depuis 1992, a investis dans une dizaine de projets socioéconomiques près de 50 millions de dollars US, soit environ 24,3 milliards FCFA dont 15 millions de dollars (7,3 milliards de FCFA) ces deux dernières années. La représentation de la JICA avait fermé ses portes en Côte d’Ivoire, suite à la crise militaro-politique survenu le 19 septembre 2002 avant de rouvrir en novembre 2011 après la crise postélectorale. Les secteurs d’intervention de la JICA sont entre autre l’éducation, la santé, l’agriculture, la pêche, la cohésion sociale, les infrastructures. Le Représentant résident de la JICA Eiro Yonezaki, a également soutenu que « 2014 sera l’année d’une nouvelle ère de la JICA en Côte d’Ivoire ».
Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Abidjan accueille un forum économique Afrique-Europe pour promouvoir l’entrepreneuriat des jeunes

L’Etat de Côte d’Ivoire demande le maintien des restrictions de liberté imposées à Laurent Gbagbo à la CPI

Des spécialistes africains réfléchissent sur les réponses à apporter à l’urgence sanitaire globale

Les femmes exhortées à consolider la paix dans la région du Tonkpi

Le préfet de Man sollicite le soutien de la chefferie traditionnelle pour des élections apaisées