Côte d'Ivoire: La première femme Commissaire de police condamnée à 24 mois de prison
0
 

Écouter
Publicite
Côte d'Ivoire: La première femme Commissaire de police condamnée à 24 mois de prison

Côte d'Ivoire: La première femme Commissaire de police condamnée à 24 mois de prison

APA | Lu 5045 fois | Publié

La première femme ivoirienne commissaire de police, Viviane Atsin, ex-directrice de l'Ecole nationale de police (ENP) a été déclarée, mercredi, coupable de délit de « concussion» par le tribunal d’Abidjan qui l’a condamnée à « 24 mois de détention militaire ».

Poursuivie avec six de ses anciens collaborateurs devant le tribunal militaire pour des faits portants sur des «abus de confiance, violation de consigne, concussion, arrestation illégale, séquestration et meurtre d'un individu non identifié» pendant la crise postélectorale, le tribunal a retenu contre elle le délit de «concussion» après les débats qui ont commencé mardi. La crise postélectorale de décembre 2010 à avril 2011 a fait plus de 3000 morts. La Commissaire principale, Viviane Atsin est accusée d'avoir détourné pendant la période de fin mars-début avril 2011, la somme de 226 millions de FCFA appartenant à l'ENP et aussi de «violation de consignes» pour n'avoir pas sécurisé le coffre-fort de cette école qu'elle dirigeait. Accusée, également, pour «concussion» portant sur des pots de vin versés dans le cadre de l'acquisition du permis de conduire des élèves-policiers et dont les montants étaient prélevés sur la bourse de ces derniers, elle soutient le contraire des faits qui lui sont reprochés, pour n'avoir pas été « en possession ou en contact direct avec ces fonds dont la gestion incombait à l'intendance ». C'est ce dernier chef d'accusation qu'a retenu le tribunal qui a jugé « irréguliers » les prélèvements de « la somme de 31.000 FCFA par élève » lors des examens d'auto-école. Pour ces motifs, le parquet avait requis 5 ans de prison assortis de 500 mille FCFA d'amende ainsi que la perte de son grade. En définitive, le tribunal n'a pas suivi le parquet dans sa décision, en condamnant la Commissaire Viviane Atsin à 24 mois de détention militaire. L'un des conseils du prévenu entend interjeter appel cette décision.
Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Plus de 5 milliards FCFA de budget primitif 2021 pour la région de San Pedro

La pandémie du nouveau coronavirus a fait au moins 1.519.213 morts dans le monde depuis son apparition fin décembre 2019

Mali: le colonel Malick Diaw élu à la tête du Conseil national de transition (AFP)

L'Arabie saoudite affirme que ses alliés sont d'accord pour résoudre la crise du Golfe

Sahara occidental: la situation reste confuse après la rupture du cessez-le-feu

Publicite
Publicite