Côte d’Ivoire : Flambée de violence à l’université le gouvernement annonce des sanctions contre la police
0
 

Écouter
Publicite
Côte d’Ivoire : Flambée de violence à l’université le gouvernement  annonce des sanctions contre la police

Côte d’Ivoire : Flambée de violence à l’université le gouvernement annonce des sanctions contre la police

Marie-Claire MOROKRO/m.marieclaire@rti.ci | Lu 1984 fois | Publié

Selon le ministre Ibrahim Cissé Bacongo de l’Enseignement et de la Recherche scientifique, des sanctions seront prises contre les agents de la police universitaire « identifiés » comme les « auteurs » des violences dans deux universités d’Abidjan.

Lundi matin, les cours ont été, à nouveau, perturbés par les étudiants qui refusent de « reprendre » les chemins des amphithéâtres tant que « les agents de la police universitaire » occuperont les différents campus. Face à la situation, les autorités ivoiriennes ont annoncé des « sanctions » contre les auteurs de ces violences. Le ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique « condamne avec fermeté et vigueur » les actes de violences constatées, la semaine dernière, à l'Université Félix Houphouët-Boigny ainsi qu'à l'Université Nangui Abrogoua. Le ministère a exprimé sa compassion « aux blessés, victimes de ces violences » et les a « assuré de sa solidarité et de son soutien matériel et moral » soulignant que les agents de la police universitaire, auteurs des violences constatées et « identifiés » seront « sanctionnés » disciplinairement avant d'être « mis à la disposition des autorités compétentes ». Le jeudi et vendredi derniers, une flambée de violence était survenue dans les deux universités d’Abidjan ayant fait quatre blessés dont un grièvement et mettant en cause la police universitaire.
Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Je vais créer un fonds pour le financement des études supérieures (Kouadio Konan Bertin, candidat indépendant à la présidentielle de 2020)

Virus: 46 millions de Français sous couvre-feu, plus de 10.000 morts en Allemagne

Le chef de la diplomatie française va discuter paix et sécurité à Bamako

Guinée: Alpha Condé remporte la présidentielle avec 59% des voix (commission électorale)

Une milice veut faire de Dabou sa base arrière (Gendarmerie)

Publicite
Publicite