Le mardi gras et ses effets thérapeutiques sur les enfants handicapés psycho moteurs
0
 

Écouter
Publicite
Le mardi gras et ses effets thérapeutiques sur les enfants handicapés psycho moteurs

Le mardi gras et ses effets thérapeutiques sur les enfants handicapés psycho moteurs

Williams Fian (Stagiaire) | Lu 4273 fois | Publié

Ce mardi 4 mars 2014, les déguisements sont au programme dans plusieurs établissements scolaires. Et pour cause, le "mardi gras" est célébré aujourd'hui.

La joie et la gaieté sont donc au menu pour ces enfants. Ceux de la "Page blanch"e, institution de prise en charge des enfants handicapés psycho-moteurs située à Abidjan Cocody, n'étaient pas en marge. "Mardi gras pour un enfant handicapé psycho-moteur, c'est comme pour tous les enfants du monde. C'est un grand jour pour eux, un jour où on fait la fête surtout qu'on doit se déguiser", nous confie Bema Toura, Directeur de l'institution. Si pour la plupart des enfants, cette fête procure beaucoup de joie et est synonyme de jeu voire de détente, pour les pensionnaires de la "Page blanche", c'est plus que ça "Ça a un effet thérapeutique incontestable sur nos enfants parce que ce jeu de rôle leur permet non seulement d'exprimer leurs joies mais aussi d'évacuer leur stress.", explique le premier responsable de l'institution qui depuis 1980 s'occupe des enfants souffrant d'un handicap psycho-moteur ou intellectuel. Quand on sait que le stress est l'un des premiers soucis de ces enfants, le "Mardi gras" et ses "folies" arrivent à propos. Et ce 4 mars, a rimé logiquement avec fête, à la grande satisfaction des enfants "C'est un beau jour pour nous. On s'amuse bien. C'est un grand jour. Et je suis content qu'on fasse le mardi gras dans mon école.", s'exprimé l'un des pensionnaires de la Page blanche. Une satisfaction qui ravit Bema Touré, dans l'optique des objectifs de prise en charge des enfants pour qui. "C'est incontestablement une victoire de gagner dans le combat de leur prise en charge quotidienne et on aimerait que tous les jours soient mardis gras"., a ajouté le directeur de l'institution. Le "Mardi gras" marque le début du carême chrétien. C'est une période festive et c'est une idée de carnaval qui précède, les 40 jours de privation de nourriture à venir.
Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

L'ex-président sud-coréen Lee Myung-bak définitivement condamné à 17 ans de prison

Algérie/constitution: Reporters sans Frontières (RSF) appelle à une "réelle" liberté de la presse

Climat: La Niña, annonciatrice d'intempéries, est de retour (Onu)

Est de la RDC: au moins 15 morts dans une attaque du groupe armé ADF (sources concordantes)

Sénégal: 16 morts dans une collision entre un camion et un bus

Publicite
Publicite