Les régions de Côte d’Ivoire veulent impulser le développement par l'agriculture.
0
 

Écouter
Publicite
Les régions de Côte d’Ivoire veulent impulser le développement par l'agriculture.

Les régions de Côte d’Ivoire veulent impulser le développement par l'agriculture.

Williams Fian (Stagiaire) | Lu 4273 fois | Publié

L’Assemblée des Régions de Côte d’Ivoire a convié ce mercredi les structures d’encadrement de l’agriculture à une table ronde. Objectif, analyser les domaines de compétences de ces structures pour un partenariat en vue du développement réel des localités à partir du secteur agricole.

60% du produit intérieur brut, 2/3 des emplois et 66% des exportations ; ces chiffres de l’agriculture montrent son importance dans l’économie ivoirienne. Et cette importance les régions de Côte d’Ivoire veulent la rendre palpable d’où cette concertation qui s’inscrit dans le cadre de la politique du transfert de compétences de l’État aux collectivités territoriales. Au bout du compte, il s’agit de faciliter les relations et la collaboration entre les conseils régionaux et les structures d’encadrement du secteur agricole. « Structures d’accompagnement agricole et régions : quel partenariat pour une politique de développement agricole local ? », thème choisi pour cette table ronde illustre clairement les ambitions de l’Assemblée des Régions de Côte d’Ivoire. « La responsabilité qui nous incombe pour l’impulsion du développement local, le renforcement de la sécurité alimentaire et la création d’emplois, nous amène à développer des partenariats avec les établissements publics, le secteur privé, les ONG. », a ainsi exprimé son engagement Jeannot Ahoussou Kouadio, président de l’ARCI, par ailleurs président du Conseil régional du Bélier. L’ARCI qui veut étudier et proposer à l’État, les moyens à mettre en œuvre pour un réel développement local attend donc les acteurs du secteur agricole. A cet appel, à une collaboration franche pour le développement des régions, les structures du secteur agricole disent oui. Chacune d’elles dont l’Agence Nationale d’Appui au Développement Rural, le Centre National de Recherche Agronomique ou encore l’Office National de Développement de la riziculture, a exposé ses domaines de compétences en vue d’accords éventuels. Avec l’implication des acteurs du monde agricole, les objectifs de réduction de la malnutrition ou encore de l’autosuffisance alimentaire pourraient être atteints en même temps que la question liée au chômage. L’ARCI regroupe les 31 régions de Côte d’Ivoire, elle a été créée en 2013.
Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Une caravane de sensibilisation des populations du Bounkani à des élections sans violences

Une caravane de sensibilisation des populations du Bounkani à des élections sans violences

Présidentielle 2020: La CEI de Bonon forme ses agents électoraux

Les producteurs de la filière anacarde du Tchologo sensibilisés sur la mise en place d’une l’interprofession

Dix mille cache-nez offerts aux populations du département de Boundiali

Publicite
Publicite