L'aviculture: une activité génératrice de revenus en milieu scolaire
0
 

Écouter
Publicite
L'aviculture: une activité génératrice de revenus en milieu scolaire

L'aviculture: une activité génératrice de revenus en milieu scolaire

Kaddy Sorho (Stagiaire) | Lu 4885 fois | Publié

Le groupe scolaire Banco 2 à l'instar d'autres établissements, en l'occurrence le lycée Mamie Faitai de Bingerville et le Lycée Classique d'Abidjan, ont initiés des projets tels que le jardinage, la fabrication de savon liquide et l'aviculture qui ont retenu l'attention du ministère de l'éducation nationale.

Faire la promotion des activités coopératives génératrices de revenues en milieu scolaire, tel est l'objectif du ministère de l'éducation nationale et de l'enseignement technique. En effet, le groupe scolaire Banco 2 dans la commune de Yopougon a présenté la phase finale de son projet expérimental d'aviculture, en partenariat avec l'Union Nationale des Techniciens, Assistants et Vétérinaires de Côte d'Ivoire. Ce projet a pour but d'initier les tout petits à l'élevage et autres activités para scolaire qui <> a ajouté M. Effimbra Kouakou Georges, Directeur de la vie scolaire. Pour cette phase expérimentale un kit de 103 poussins d'une valeur de 110 milles F cfa a été donné aux élèves du groupe scolaire Banco 2. Ils ont été nourrit avec essentiellement avec du soja (BIO) sans antibiotique. cet élevage Bio permettra de produire des poulets en bonne santé pour une bonne alimentation de la population. Cette initiative va s'étendre sur tout l'étendue du territoire ivoirien.
Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

33 nouveaux cas de Covid-19 et 21 guéris déclarés ce jour en Côte d'Ivoire

Burkina: le président Kaboré déclare avoir reçu les félicitations du chef de l'opposition

L’OMS appelle les pays africains à intensifier leur préparation à la vaccination contre la COVID-19

Une action de salubrité de la police à l’hôpital général de Tanda

Décès du commandant de l’armée guinéenne en poste à la frontière de Gbéléban

Publicite
Publicite