Journée mondiale sans tabac : l’OMS appelle à une halte à l’ingérence de l’industrie du tabac
0
 

Écouter
Journée mondiale sans tabac : l’OMS appelle à une halte à l’ingérence de l’industrie du tabac

Journée mondiale sans tabac : l’OMS appelle à une halte à l’ingérence de l’industrie du tabac

AIP | Lu 1077 fois | Publié

L’Organisation mondiale de la santé appelle, à l’occasion de la journée mondiale sans tabac célébrée le 31 mai, les dirigeants nationaux à renforcer leur vigilance contre les attaques de plus en plus agressives de l’industrie qui sapent les politiques visant à protéger les populations des méfaits du tabac. Selon l’OMS, près de six millions de personnes meurent chaque année des méfais du tabac, "l’une des premières causes évitables de morbidité et de mortalité dans le monde", ajoute-t-elle. C’est pourquoi, le directeur général de l’OMS, Dr Margaret Chan, exhorte les gouvernements à avoir le courage de faire ce qu’il faut pour protéger leurs citoyens des multinationales du secteur du tabac qui tentent "sans vergogne" des poursuites judiciaires contre ceux qui se sont mis en première ligne dans la guerre contre le tabac. Pour elle, les pays ne devraient pas accorder d’incitations, de privilèges ou d’avantages à l’industrie du tabac, tels que des subventions ou des exemptions de taxes, et mettre en place des barrières contre son ingérence dans la santé publique, y compris pour les sociétés d’Etat fabricant des produits du tabac. Une interpellation de l’OMS qui prend à contrepied les cris de cœur des cultivateurs de tabac africains qui ont, à l’issue de la réunion régionale d’Afrique de deux jours de l’Association internationale des producteurs de tabac, demandé une opposition aux propositions de la Convention-Cadre pour la lutte antitabac (CCLAT), une menace, selon eux, de l’économie locale et des emplois de la région. Réunis à Lusaka (Zambie), les producteurs de tabac du Kenya, du Malawi, d’Afrique du Sud, de Tanzanie, de Zambie et du Zimbabwe, à travers le président-directeur général de l’Association internationale des producteurs de tabac (AIPT), Antonio Abrunhosa, se disent déterminés à "protéger la terre, les emplois et les communautés qui subsistent grâce à la production de tabac". Au Malawi, révèle-t-on, le secteur du tabac représente 70% de ses bénéfices commerciaux de l’étranger et 15% du PIB total.
Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Gabon: premier Conseil des ministres sans Ali Bongo, hospitalisé

Centrafrique: nouvelle éruption de violences, 37 morts

Le clergé protestant évangélique se dote d’un Consistoire des églises

L’armée de terre réhabilite une école primaire à Aboisso

Des véhicules administratifs pour les agents des eaux et forets du Tonkpi