Montpellier au cœur d’un match truqué ?
0
 

Écouter
Publicite
Montpellier au cœur d’un match truqué ?

Montpellier au cœur d’un match truqué ?

RMC Sport | Lu 5487 fois | Publié

Plusieurs joueurs montpelliérains seraient impliqués dans un match truqué, le 12 mai dernier face à Cesson-Sévigné. Trois champions olympiques seraient concernés.

Le 12 mai 2012, Montpellier, déjà sacré champion de France et sans de nombreux titulaires, s’incline sur le parquet de Cesson-Sévigné lors de la 24e journée. Déjà éliminé en Ligue des Champions, le titre, la coupe de France et de la Ligue dans la poche, l'équipe est amoindrie. Les frères Karabatic, Samuel Honrubia, Vid Kavticnik, Mladen Bojinovic, William Acambray, Dragan Gajic et Wissem Hmam sont dispensés pour ce match. Quelques jours plus tard, la FDJ alerte les autorités sur ce match suspect, mais l'affaire ne donne rien. Ce mardi, l'affaire rebondit. Selon France 3 Languedoc-Roussilon, huit joueurs seraient concernés, ainsi que 2 membres de l'environnement du club. Il se murmure que 3 champions olympiques seraient aussi concernés. Les épouses ou concubines de ces personnes ont parié sur une défaite de Montpellier et auraient empoché près de 200 000 euros. Une somme partagée entre 10 personnes. Les joueurs pourraient être entendus la semaine prochaine. Des auditions auraient déjà eu lieu en mai. Rémy Lévy (président du MAHB) aurait lui été entendu en juillet et Patrice Canayer (l’entraîneur) ce lundi. Une réunion de crise s'est tenue ce mardi au sein du club héraultais. Une conférence du club pourrait avoir lieu ce mercredi.
Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Une marche silencieuse au lycée Sainte Marie en mémoire des victimes du SIDA

La quinzaine des droits de l’Homme du CNDH débute par la célébration de la Journée mondiale de lutte contre le sida

La section du Regroupement des acteurs ivoiriens des droits de l’homme (RAIDH) relève les actions de prévention de la crise électorale à Aboisso

Une organisation déplore le refus des personnes vivant avec le VIH de fréquenter les hôpitaux à cause du Covid-19

Un fonds de 20 milliards FCFA pour le développement des petites et moyennes entreprises (PME) ivoiriennes

Publicite
Publicite