Drogba fait la lumière sur son futur
0
 

Écouter
Drogba fait la lumière sur son futur

Drogba fait la lumière sur son futur

France Foot | Lu 1251 fois | Publié

Depuis que le championnat chinois a refermé ses portes, Didier Drogba fait plus que jamais parler de lui sur la scène médiatique. Dans son pays, l’Ivoirien est actuellement au cœur d’une polémique. Devenu inactif, Drogba sera-t-il dans le rythme pour participer à sa dernière CAN ? Seul lui le sait. Plus disponible, l’ancien buteur vedette de Chelsea a pris le temps de répondre à une interview de France Football pour faire le point sur sa situation.

Après moins de quatre mois passés dans sa nouvelle équipe, l’attaquant de 34 ans est revenu sur cette aventure exotique et a surtout expliqué son choix d’aller en Chine. « Comme toujours dans ces cas-là, c’est l’intox qui domine. Des noms sont sortis de partout, et surtout de nulle part la plupart du temps. Cela ne me gêne pas de l’avouer : non, je n’ai pas croulé sous les vraies propositions. Et ça ne m’a pas vexé, car, en réfléchissant un peu, je me suis dit que les clubs ne tentaient pas le coup car ils étaient persuadés que je resterais à Chelsea. (…) Ma priorité était de rester à Chelsea pour y finir ma carrière au plus haut niveau, mais le club souhaitait rajeunir l’effectif. On a donc négocié pendant de longs mois sans jamais trouver d’accord. À côté, j’avais cette proposition de Shanghai, mais j’hésitais, j’hésitais. À un moment, j’ai suivi le conseil de Marc Westerloppe, mon ancien entraîneur du Mans. J’ai mis une feuille devant moi et j’ai fait deux colonnes : l’une avec les “pour”, et l’autre avec les “contre” d’un départ en Chine. Et j’ai opté pour la colonne la plus fournie. À l’époque, c’est déjà comme ça que j’avais décidé entre Marseille et Lyon. » Heureux de son choix, Drogba va-t-il toutefois revenir en Europe cet hiver afin d’y faire une pige avant de s’envoler pour l’Afrique du Sud ? Un come-back chez les Blues tenterait bien le buteur. Mais pas vraiment pour venir prêter main-forte en Premier League. « Il va d’abord falloir que je demande l’autorisation à mon club. Puis à Chelsea. Et si tout le monde est d’accord, il est possible que j’aille m’entraîner là-bas en attendant la CAN. » Voir Drogba enfiler un autre maillot que celui de Chelsea en cas de retour sur le Vieux continent cet hiver semble donc improbable. En revanche, l’étape chinoise n’est peut-être pas la dernière de la carrière de l’ancien Marseillais. « Si j’arrivais à atteindre mes objectifs d’ici à la fin de mon contrat (décembre 2014), j’aimerais bien aller tenter une dernière aventure, pourquoi pas du côté des États-Unis. J’avais eu des propositions l’été dernier, mais ça ressemblait trop à ce que j’avais en Angleterre. Le dépaysement n’était pas total. Dans deux ans, ce serait pas mal. »
Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Des forces de défenses et de sécurité se forment aux droits de l’Homme à Odiénné

Des enseignants de mathématique d’Afrique en stage de perfectionnement à l’INP-HB de Yamoussoukro

Burkina: au moins une dizaine de militaires tués dans une des plus graves attaques contre l'armée

Liberia: une opposante accuse des partisans de George Weah d'avoir tenté de l'assassiner

Des administrateurs afrcians de prévoyance sociale en formation à Grand-Bassam