Ancelotti : "J’attends la même attitude en championnat"
0
 

Écouter
Ancelotti :

Ancelotti : "J’attends la même attitude en championnat"

Eurosport | Lu 1248 fois | Publié

Malheureux ces derniers temps en Ligue 1, le PSG s’est qualifié pour les huitièmes de finale de la C1 en battant le Dynamo Kiev (0-2) et ses dirigeants se félicitent de l’état d’esprit présenté par les joueurs. Carlo Ancelotti espère bien revoir la même mentalité en L1.

Carlo Ancelotti a sans doute dormi plus sereinement cette nuit. Le PSG, vainqueur sur le terrain du Dynamo Kiev (0-2), est qualifié pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions. Après les récents déboires de ses joueurs en championnat, le coach parisien, très agacé, n’avait pas hésité à parler de "crise". Si tout ne fut pas parfait lors de cette cinquième soirée européenne, le PSG a décroché un quatrième succès, le Mister a apprécié la réaction de ses troupes et voit déjà plus loin : "J’attends la même attitude en championnat", a déclaré l’entraîneur italien qui retrouve confiance et ambition. "Maintenant, on vise la première place du groupe contre Porto. Si on finit premier de la poule, on jouera à la maison le retour des huitièmes. C'est l'objectif maintenant". Si Carlo Ancelotti loue la combativité retrouvée de ses joueurs, il n’oublie pas de relever certaines carences. Son équipe a parfois sérieusement souffert devant le Dynamo. "L’attitude collective était meilleure. Mais le plan de jeu de la première période n’était pas bon. Après la défaite contre Rennes (1-2), c'était un match difficile, on n'est pas entré sur le terrain avec l'esprit libre, il y avait beaucoup de pression". Grâce à un contre bien conclu par Ezequiel Lavezzi juste avant la pause, le PSG qui n’avait besoin que d’un nul pour se qualifier, a réussi à ouvrir le score et à se mettre sur la bonne voie. Le premier but de l’Argentin sous les couleurs parisiennes a aussi permis à ses partenaires de gagner en sérénité et en confiance. "En seconde période, nous étions plus efficaces dans l’utilisation du ballon", relève Ancelotti. Paris attendait cela depuis dix-huit ans Longtemps blessé, Lavezzi avait raté son début de saison mais il montre enfin ses qualités et s’affirme doucement mais surement au sein de l’attaque parisienne. L’ancien Napolitain a même signé un doublé en profitant d’une énorme erreur ukrainienne et d’un service de Matuidi (52e). "Pour la première fois, on a vu le Lavezzi que tout le monde connaît, se félicite Ancelotti. Il a joué un bon match, il a marqué, il a été très dangereux en contre-attaque. Le futur sera meilleur pour lui.". En revanche, le technicien parisien se montre plus réservé au moment de juger la performance de Marco Verratti. Le milieu de terrain tout juste âgé de 20 ans a encore oscillé entre le bon et le moins bon avec des pertes de balle dangereuses mais aussi une relance efficace qui a abouti au premier but de son équipe. "Verratti, ça m'énerve. Il a des qualités pour jouer différemment. Il est jeune mais il prend trop de risques", a regretté le Mister. Plutôt que de commenter les prestations de chacun, Leonardo, le manager du club de la capitale, préfère, souligner le caractère historique de cette victoire. "Il était très important de se qualifier. Personne n’avait gagné à Kiev, Zagreb avait perdu et Porto avait fait match nul 0-0", a rappelé le Brésilien au micro de Canal +. "Cela faisait dix-huit ans que le PSG n’avait pas franchi la phase de groupe de la Ligue des champions". En cinq participations à la plus prestigieuse des compétitions européennes, les Parisiens n’avaient en effet participé aux matches à élimination directe que lors de la saison 1994-995. Grâce à ce billet pour les huitièmes de finale, le PSG semble parti pour se sortir rapidement de sa fameuse crise de novembre, contrairement à d’autres années. Pour en être certain, il faudra attendre la confirmation en championnat samedi contre Troyes.
Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Ghana: "l'Année du retour" attire les touristes afro-américains

L'Indonésie bloque internet en Papouasie pour contenir les émeutes

Des experts en communication réfléchissent sur la nutrition et le développement de la petite enfance à Yamoussoukro

Le Haut-Commissariat aux Réfugiés (HCR) sensibilise sur l’apatridie à Dahiépa Kéhi dans le département de Gagnoa

Tuberculose : Un comité régional de lutte contre la maladie installé dans la Bagoué