CAN-2013 - Le Burkina Faso a fait appel pour le carton rouge de Pitroipa
0
 

Écouter
Publicite
CAN-2013 - Le Burkina Faso a fait appel pour le carton rouge de Pitroipa

CAN-2013 - Le Burkina Faso a fait appel pour le carton rouge de Pitroipa

AFP | Lu 1804 fois | Publié

Le Burkina Faso a fait appel auprès de la Confédération africaine (CAF) concernant le carton rouge reçu par son attaquant Jonathan Pitroipa en demi-finale de la CAN-2013 contre le Ghana (1-1 a.p., 3-2 t.a.b.), a annoncé jeudi à l\'AFP un responsable des Etalons.

"Nous avons fait appel dès la fin du match, a dit le manageur de l'équipe Gualbert Kaboré. Le secrétaire général de la Fédération burkinabè a envoyé une lettre à la CAF dans les deux heures après la fin du match, comme le dit le réglement. C'était scandaleux. On pense avoir une bonne chance d'obtenir gain de cause". Pitroipa, l'un des meilleurs éléments des Etalons, a écopé de deux cartons jaunes, l'un pour une main (67e), l'autre pour une simulation dans la surface (117e), peu évidente. "Il y a beaucoup de supputations, on se pose beaucoup de questions, a aussi avancé le dirigeant, en énumérant plusieurs faits de jeu. "Curieusement, les joueurs ont mieux réagi que nous, les membres de l'encadrement, a précisé Gualbert Kaboré. Ils se sont dit que si l'arbitre était injuste, c'est parce que quelque part, ils étaient forts". En conférence de presse d'après-match, le sélectionneur du Burkina, Paul Put, avait critiqué l'arbitre, le Tunisien Slim Jedidi. "Le meilleur joueur ce soir était l'arbitre, c'était la star, très haut niveau, avait-il ironisé. C'était clair qu'il ne voulait pas de nous en finale. Le penalty qu'il a sifflé, les cartons jaunes pour Pitroipa..."
Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Niger: six touristes français parmi huit personnes tués par des hommes armés

RDC: des enseignants de deux villes en grève à la reprise lundi

Mali: élection d'un nouveau président de la Cour Constitutionnelle

Départ d'un navire de la marine française chargé d'aide vers le Liban

Liban: première démission d'un ministre, nouveaux heurts à Beyrouth

Publicite
Publicite