Afrique du Sud : le parquet retient la préméditation contre Pistorius
0
 

Écouter
 Afrique du Sud : le parquet retient la préméditation contre Pistorius

Afrique du Sud : le parquet retient la préméditation contre Pistorius

AFP | Lu 1095 fois | Publié

Le parquet a retenu mardi la "préméditation" contre Oscar Pistorius, le champion handisport accusé du meurtre de sa petite amie, le mannequin Reeva Steenkamp, le matin de la Saint-Valentin.

"La victime a été touchée trois fois alors qu'elle était aux toilettes" et "la porte des toilettes a été défoncée depuis l'extérieur. Nous pensons que la porte était fermée à clé", a indiqué le procureur Gerrie Nel, en soulignant que "l'accusé n'avait pas donné sa version des faits" alors qu'"il n'y avait que deux personnes dans la maison cette nuit-là". "Il a mis ses prothèses, marché sept mètres et fait feu" a détaillé le procureur Gerrie Nel. Il "a tiré et a tué une femme innocente non armée. Il a tiré quatre fois", a-t-il ajouté. "L'accusé a dit à sa soeur qu'il pensait que c'était un voleur. Pourquoi un voleur s'enfermerait-il dans les toilettes?" L'avocat de Pistorius, Barry Roux a rétorqué que "l'accusé n'avait pas de condamnation antérieure à son casier ni d'affaire en cours autre que celle-ci" alors qu'il demande la mise en liberté sous caution de son célèbre client. L'athlète, qui était en larmes vendredi lors de sa première comparution, semblait cette fois-ci plus maître de lui-même, murmurant parfois comme s'il priait, essuyant son nez avec un mouchoir. Le juge lui a demandé "s'il comprenait qu'il n'a pas le droit de mentir au sujet de condamnations antérieures". "Oui, votre honneur", a-t-il répondu, d'une voix tremblante, le juge lui demandant de répéter plus fort.
Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Le procès du Président Omar el-Béchir ouvert ce lundi au Soudan

300 instituteurs contractuels en formation au CAFOP de Man

Ferkessédougou: Plusieurs dégâts causés par des éléphants dans les villages du canton Palaka

Niakaramadougou: Don de ciment pour la poursuite des travaux d’une école maternelle à Folofonkaha

Quatre soldats nigérians tués dans une attaque jihadiste (sources militaires)