Ghana: Paintsil soupçonné d'avoir poignardé sa femme libéré sous caution
0
 

Écouter
Ghana: Paintsil soupçonné d'avoir poignardé sa femme libéré sous caution

Ghana: Paintsil soupçonné d'avoir poignardé sa femme libéré sous caution

AFP | Lu 1112 fois | Publié

Le défenseur international ghanéen John Paintsil, soupçonné d'avoir poignardé sa femme, a été libéré sous caution, a annoncé la police du Ghana à un journaliste de l'AFP.

Paintsil a été arrêté vendredi après avoir semble-t-il agressé sa femme puis un voisin, a affirmé le porte-parole de la police Freeman Tetty. Le footballeur a passé la nuit en prison. "Il a eu une altercation avec sa femme et çà s'est terminé par un coup, a expliqué Tetty. La femme avait une coupure profonde à la paupière supérieure, elle a couru vers la maison du voisin et Paintsil s'est également jeté sur le voisin, lui a donné plusieurs coups et a menacé de le tuer." Paintsil a été libéré après le versement d'une caution dont le montant n'a pas été rendu public et une notification officielle de la police lui signifiant qu'il reste soupçonné de tentative de meurtre, a ajouté le porte-parole de la police. La femme de Paintsil, qui s'était évanouie après l'agression, a quitté l'hôpital, a-t-il précisé. Paintsil, qui a évolué à West Ham, Fulham et Leicester City, a fait partie de l'équipe nationale du Ghana qui a terminé quatrième de la CAN-2013 le mois dernier, mais aussi de la sélection ghanéenne qui a participé aux Coupes du Monde 2006 et 2010.
Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Procès de Béchir au Soudan: la défense demande sa libération sous caution

Donald Trump est arrivé en France pour participer au sommet du G7

L'Union européenne ripostera si les Etats-Unis taxent le vin français (Tusk)

Des jeunes formés à la valorisation du dividende démographique

L’Autorité nationale de régulation des marchés publics (ANRMP) lance l’audit des marchés passés au titre de l’année 2018