Formule électrique - Huit villes dont Londres et Rome retenues pour 2014
0
 

Écouter
 Formule électrique - Huit villes dont Londres et Rome retenues pour 2014

Formule électrique - Huit villes dont Londres et Rome retenues pour 2014

AFP | Lu 1755 fois | Publié

Londres, Rome, Los Angeles, Miami, Pékin, Putrajaya (Malaisie), Buenos Aires et Rio accueilleront des courses du premier Championnat du monde de Formule E, qui rassemblera dès 2014 des monoplaces électriques, a annoncé vendredi l'organisateur.

"FEH a l'intention d'organiser jusqu'à 10 courses en 2014, la première année du Championnat. Deux places vont rester libres, pour ajouter deux villes supplémentaires parmi celles qui ont fait part de leur intérêt", précise dans un communiqué le promoteur Formula E Holdings (FEH), qui assure avoir reçu 23 candidatures. Le mois dernier, son directeur Alejandro Agag, en visite à Paris, avait précisé qu'il courtisait d'autres villes, notamment la capitale française. "Le calendrier définitif sera présenté à la FIA (Fédération internationale automobile) pour approbation au Conseil mondial du sport automobile en septembre 2013", précise FEH qui veut entériner des accords formels avec les huit premières villes retenues d'ici au 1er juillet. Le Championnat du monde de Formule E réunira 10 écuries et 20 pilotes de monoplaces capables d'atteindre les 250 km/h sur des circuits urbains. Pour l'instant, deux écuries ont été retenues: l'une chinoise, China Racing, et l'autre britannique, Drayson Racing. Les huit autres écuries, parmi lesquelles pourrait figurer une équipe indienne, seront connues d'ici à l'automne.
Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Coronavirus: la Sierra-Leone rouvre les lieux de culte

Décès du Premier ministre: Les drapeaux en berne à M’Bahiakro

L’Organisation Internationale de la Francophonie valide la création d’un fonds de la francophonie pour les femmes

Décès de Gon Coulibaly: Emmanuel Macron salue “un artisan du redressement économique” de la Côte d’Ivoire

Le préfet de Touba installe la cellule civilo-militaire