Angleterre - Wenger attaché à Arsenal "sur le long terme" selon le Directeur du Club.
0
 

Écouter
Angleterre - Wenger attaché à Arsenal

Angleterre - Wenger attaché à Arsenal "sur le long terme" selon le Directeur du Club.

AFP | Lu 1150 fois | Publié

Le directeur exécutif d'Arsenal, Ivan Gazidis, "croit" que son manageur Arsène Wenger s'est engagé "pour le long terme" avec le club qu'il a qualifié en Ligue des champions pour la 16e saison consécutive, même s'il devra passer par les barrages, a-t-il déclaré jeudi.

Wenger, 63 ans, est sous contrat avec Arsenal jusqu'à la fin de la saison 2013-2014, mais les médias ont largement fait écho de l'intérêt que lui porterait le Paris SG pour assurer la succession d'un Carlo Ancelotti d'ores et déjà annoncé au Real Madrid. "Nous pensons que nous avons un manageur fantastique. Nous espérons qu'il veut continuer sur le long terme. Je crois qu'il le veut, a expliqué Gazidis aux journalistes. C'est pourquoi, tranquillement et le moment venu, je pense que nous ferons une annonce à ce propos quand tout sera en place". Arsenal ne veut pas faire de la figuration, mais au contraire "évoluer au plus haut niveau, ce qui signifie remporter le championnat d'Angleterre et lutter pour la victoire en Ligue des champions", a-t-il poursuivi. La règle du fair play financier devrait l'y aider, a-t-il conclu: "Ce qui fera la différence, maintenant, dans la perspective des deux prochaines saisons, c'est notre capacité de développement financier, qui nous donnera sensiblement plus d'options que ces dernières années".
Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Soro Guillaume, ex-président de l'Assemblée nationale, a annoncé qu'il sera candidat à la présidentielle de 2020.

Madagascar: des blessés lors d'une manifestation contre un projet d'extension de la capitale

Pluies au Ghana: 28 morts et des centaines de maisons effondrées

Burkina : un policier tué dans une attaque dans l'est

Guinée: le parquet requiert 5 ans de prison ferme contre les initiateurs de la contestation