Chan 2014 : Nigeria-CIV demain au Nigeria : Les Eléphants prêts pour la bataille de Kaduna.
0
 

Écouter
Chan 2014 : Nigeria-CIV demain au Nigeria : Les Eléphants prêts pour la bataille de Kaduna.

Chan 2014 : Nigeria-CIV demain au Nigeria : Les Eléphants prêts pour la bataille de Kaduna.

L'Inter | Lu 1341 fois | Publié

C'est un commando de 18 joueurs que Saraka Norbert, le sélectionneur, a mis en route pour Kaduna (Nigeria) où les Eléphants locaux doivent affronter les Super Eagles, ce samedi 6 juillet 2013, à l'occasion des éliminatoires aller du Championnat d'Afrique des nations (CHAN 2014).

Pour cette bataille dans l'antre de Boko Aram, les Ivoiriens ont quitté Abidjan le mercredi 3 juillet, sous le coup de 15h30, pour le Nigeria. Pour ce match qui s'annonce difficile, dans le nord d'un pays aux dimensions d'un continent où règne une grande insécurité, Saraka Norbert reste confiant. « Qu’on joue à Abuja ou à Kaduna, le match restera le même. Nous serons onze Ivoiriens face à onze Nigérians. L’enfer, c’est dans les tribunes et non sur la pelouse. En tant qu’entraîneur, je connais l’hostilité. Ce qui n’est pas le cas pour mes jeunes gens. Mais mes joueurs seront préparés à cela. C’est vrai que nous travaillons sur la tactique, mais le volet mental et psychologique ne manquera pas », a-t-il confié sur le site de la Fédération ivoirienne de football (FIF) avant le départ des Eléphants. Après deux matches amicaux face au Ghana, à Kumasi (1-2) et à Obuasi (1-1), le sélectionneur ivoirien reste satisfait, malgré les résultats mitigés. Véritable saut dans l'inconnu avec des Nigérians dont on ignore tout, le voyage de Kaduna s'annonce difficile. « Je ne connais pas bien l'équipe du Nigeria. Par rapport à certains résultats, j'ai l'impression que les joueurs nigérians sont physiques et techniques. Il en est de même pour le Ghana que nous avons croisé. Les pays anglophones ont le même football », a-t-il estimé. Mais Norbert Saraka croit avoir tiré les leçons de la double opposition contre les Black Stars du Ghana et espère que ses poulains auront un sursaut d'orgueil à Kaduna pour empocher les trois points de la victoire avant le match retour à Abidjan. « Nous avons tiré des enseignements des deux matches amicaux du Ghana. Les quelques lacunes que nous avons pu observer ont été corrigées lors du dernier regroupement qui a pris fin mercredi dernier par un match amical contre l’USC Bassam (5-1). L’impression générale est bonne puisque les joueurs ont montré qu’ils ont assimilé les réglages. Il reste un petit détail au niveau de la transmission du ballon. C’est-à-dire le passage de la phase défensive à la phase offensive qui doit se faire de façon rapide pour surprendre l’adversaire. C’est encore lent mais nous allons travailler sur cet aspect avant le départ pour le Nigéria ». Ce samedi, à Kaduna, les Eléphants qui restent sur deux échecs dans la compétition en 2009 à domicile et en 2011 au Soudan, repartent à l'assaut du continent.
Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Violation des droits de enfants: Le parquet de Bouna interpelle les parents et la société

Le ministre Adjoumani investi coordonnateur régional du Rassemblement des houphouetistes pour la démocratie et la paix (RHDP) dans le Gontougo

Le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly appelle à l’union des ivoiriens pour garantir la paix et le développement

Les chefs de services de Téhini formés sur le contrôle des effectifs de la fonction publique

Filière bovine : les acteurs de la Bagoué se réunissent au sein de l’Union régionale des sociétés coopératives des éleveurs de bovins (URSCOOP-E2B)