Tirage au sort Mondial 2014: Tout sauf la poule de la mort pour les Ivoiriens.
0
 

Écouter
Tirage au sort Mondial 2014: Tout sauf la poule de la mort pour les Ivoiriens.

Tirage au sort Mondial 2014: Tout sauf la poule de la mort pour les Ivoiriens.

William Fian (Stagiaire) | Lu 1318 fois | Publié

Les Eléphants de Côte d'Ivoire attendent le tirage au sort du Mondial 2014, tous espèrent beaucoup mieux que 2006 et 2010.

Les 32 pays qualifiés pour le Mondial 2014 au Brésil ont le regard tourné vers le pays du roi Pelé alors qu'approche la date du tirage au sort du plus grand événement de football de la planète. La Côte d'Ivoire, qualifiée pour sa troisième coupe du monde d'affilée, attend aussi avec impatience ce tirage. Ce 6 décembre à Costa do Sauípe, près de Bahia où se tiendra la cérémonie, les Ivoiriens espèrent tout sauf la poule de la mort. Et pour cause, lors des Coupes du mondes 2006 et 2010, les Eléphants ont joué de malchance. Au Mondial allemand, Drogba et ses amis sont tombés sur l'Argentine, les Pays Bas et le petit poucet de l'Ex-Serbie Montenegro. Au pays de Mandela, s'étaient dressés sur la route des pachydermes, le Brésil, le Portugal et la Corée du Nord. Résultat, une élimination au premier tour à chaque fois! Le tirage au sort à venir, déterminera le prochain été brésilien des Ivoiriens. Logés dans le chapeau 2 en compagnie de tous les pays africains, l'Equateur et le Chili, tous les spécialistes espèrent qu'un meilleur tirage permettrait aux Eléphants de rendre une copie différente des éditions précédentes. Une poule équilibrée, c'est l'option espérée d'autant plus que les Éléphants ne pourraient échapper aux gros bras de la compétition.
Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

L'Iran annonce un budget de "résistance" contre les sanctions américaines

Algérie: fin de campagne électorale sur fond de rejet massif

Ukraine: 5.000 manifestants contre la "capitulation" face à Moscou

Afrqiue du Sud: 4 mineurs portés disparus retrouvés morts

Grève en France: début de semaine chaotique en vue dans les transports