Côte d\'Ivoire: La Fédération de Football promet s\'expliquer sur Sabri Lamouchi
0
 

Écouter
Côte d\'Ivoire: La Fédération de Football promet s\'expliquer sur Sabri Lamouchi

Côte d\'Ivoire: La Fédération de Football promet s\'expliquer sur Sabri Lamouchi

L\'Inter | Lu 1255 fois | Publié

Sans doute, prenant la juste mesure de l'onde de choc qu'a suscitée le choix de Sabri Lamouchi sur le banc des Eléphants, la Fédération ivoirienne de football veut couper court à toutes les rumeurs et freiner bien des inquiétudes exprimées ici et là. Elle entend organiser un point presse dans les très prochains jours pour apporter des éclairages sur ce pari risqué. Et on est impatient de les écouter. Comment fait-on pour recruter un entraîneur qui a acquis son premier diplôme à la hussarde, juste à la mi-mai avant de sauter dans le premier avion pour Abidjan? Sans doute pour donner la preuve de la fraîcheur de ses connaissances ? Ou est-ce l'expérience de Chelsea qui enchante la FIF ? On sait comment Didier Drogba a donné son premier trophée majeur à un authentique inexpérimenté comme Di Matteo. Le technicien italien, tout vierge de pidigree, s'en est remis à l'expérience de Drogba pour réussir là où de grands entraîneurs cernés de titres et bardés de tous les préjugés favorables ont échoué. Mourinho, Scolari, Ancelotti, tous des ogres qui n'ont pas eu la chance de Di Matteo. L'histoire de Chelsea a certainement inspiré la FIF. Et heureusement qu'il est encore là, Didier Drogba. Comment ne pas lui confier la responsabilité de porter sur ses ailes Lamouchi comme il l'a fait pour Di Matteo ? Sidy Diallo tient en Lamouchi, son Di Matteo. Il veut avoir l'audace d'Abrahamovitch. Les Eléphants sont sur le même itinéraire que le club londonien. Toujours attendus, jamais arrivés. Avant que Didier Drogba ne ramasse ses propres forces pour franchir, pour lui et pour les siens, la ligne d'arrivée. On est tenté de savoir ce que le désormais ancien buteur de Chelsea pense de cette autre audace. On peut compter sur sa volonté de gagner la CAN pour tolérer le choix de Lamouchi. Sous le ciel bavarois, le 19 mai dernier, il a démontré comment une hirondelle fait le printemps. Il a fait le printemps des Blues. Il peut faire celui des Eléphants. La FIF pourrait camper sur cette ligne de défense. Qui bénéficie bien sûr à Lamouchi arrivé hier mardi à Abidjan en compagnie du président de la FOF Sidy Diallo. Il n'y a pas de quoi faire la fine...mouche.
Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Ouverture à Abidjan du premier sommet régional de l’initiative de financement en faveur des femmes entrepreneures (We-Fi 2019)

Un véhicule de transport plonge dans une rivière entre le village de Sahoua et Balokuya (Sud-ouest), bilan 5 morts et 17 blessés

La Côte d’Ivoire veut aller au-delà des 28% de réduction des émissions de gaz à effet de serre (ministre)

200 collèges de proximité seront construits et équipés sur toute l’étendue du territoire national dans le cadre du C2D

La nouvelle loi si elle est adoptée par le parlement viendra poser les bases d’une nouvelle organisation de la communication publicitaire (Sidi Touré)