Le Bitcoin est-il la monnaie du futur qui va changer notre rapport à l'argent?
0
 

Écouter
Le Bitcoin est-il la monnaie du futur qui va changer notre rapport à l'argent?

Le Bitcoin est-il la monnaie du futur qui va changer notre rapport à l'argent?

RTI Info/Boris Odilon Blé | Lu 6266 fois | Publié

Le Bitcoin a atteint le weekend dernier la valeur de 20.000 dollars US, qui équivaut à un peu plus de 10.000.000 de francs CFA. Comment se fait-il que le cours de cette monnaie virtuelle soit si élevée ? Quelles institutions s’occupent de sa régulation ? C’est quoi le Bitcoin ? Ensemble, découvrons cette monnaie du "futur".

Le bitcoin est une cryptomonnaie ou monnaie virtuelle donc immatérielle, créée en 2009 à partir de code informatique par une personne ou un groupe de personnes dont l’identité est inconnue. Son caractère dématérialisé fait que le bitcoin ne dépend n’est régulé par aucune banque centrale. Néanmoins, le bitcoin est régulé par la blockchain qui est une technologie de stockage et de transmission d'informations sans organe de contrôle.

Des milliers de personnes connectées à travers le monde, vérifient la faisabilité de la transaction. On les appelle les « mineurs » et ce sont eux qui constituent la blockchain. Le travail de recherche et de vérification permet d’éviter les fraudes dans les échanges. Ce qui fait de la blockchain un livre de compte infalsifiable Chacun des mineurs reçoit une infime commission en récompense de la participation à la validation des transactions.

Vous pouvez acheter des biens et services sur le net avec le bitcoin, le convertir en devises. Mais ne pourrez faire aucun achat dans les grandes surfaces ou autres commerces.

La valeur du bitcoin est définie par sa rareté, un peu comme un métal précieux. Ses cours fluctuent en fonction de l’offre et de la demande. Plus la demande est forte, plus sa valeur augmente. En mars 2014, la valeur du bitcoin oscillait entre 300 et 400 000 F CFA. En début d’année 2017, il en valait 1 million. De plus en plus demandé, le bitcoin va atteindre la barre des 10.000.000 de F CFA en décembre 2017. Il y a environ 16 millions de bitcoin en circulation.

Toutes les transactions restent enregistrées et sont visibles par les membres de la blockchain. Ce qui garantit une transparence, mais elles restent anonymes car, il n’y a pas de noms mais juste des adresses. On ne sait donc pas qui se cache derrière chaque transaction. C’est cet aspect du bitcoin qui est décrié car certaines personnes ou organisations profitent de cette discrétion des transactions pour malheureusement s’adonner à toute sorte de trafic sur les marchés illégaux sur internet.

Comme tout portemonnaie électronique, le bitcoin n’est pas à l’abri des cybercriminels. Des plateformes qui hébergent les comptes ont déjà été victimes de pirates informatiques. Aussi, l’on ne peut prévoir l’avenir de cette monnaie virtuelle. Alors, bien qu’elle semble présenter de nombreux avantages, il faut rester prudent. 

 

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Zimbabwe: Mnangagwa réassigne 4 généraux à des postes diplomatiques

Arrêté pour corruption, le fils de l'ex-président du Mozambique reste en prison

Le port de San Pedro et Afrique pesage CI engagés à appliquer le règlement 14 de l’UEMOA

Une Journée pour promouvoir l’innovation agricole durable en Côte d’Ivoire

Une charte sur la gestion des feux de brousse validée à Oumé