Une caravane nationale pour former 1000 Ivoiriens aux outils numériques.
0
 

Écouter
Une caravane nationale pour former 1000 Ivoiriens aux outils numériques.

Une caravane nationale pour former 1000 Ivoiriens aux outils numériques.

RTI Info / Frédéric Goré Bi | Lu 1674 fois | Publié

L’Agence nationale du service universel des télécommunications (ANSUT) et l’Union nationale des blogueurs de Côte d’Ivoire (UNBCI) vont organiser une caravane pour former 1000 jeunes à travers plusieurs villes de la Côte d’Ivoire à l'usage des technologies et du numérique. L'Objectif de cette initiative est de familiariser les Ivoiriens ayant entre 18 et 40 ans avec les bonnes pratiques numériques et ainsi combler le gap entre jeunes citadins et ceux des villes de l’intérieur. La cérémonie de lancement de cette caravane a eu lieu ce mercredi à la Maison des Jeunes de Yopougon.

Dénommée "ANSUT Blog Camp", cette caravane veut stimuler la production de contenus locaux à travers des échanges, discussions et ateliers autour des outils web, dont le blogging, sa pratique et les opportunités qu’il offre aux populations de Côte d'Ivoire.

"ANSUT Blog Camp" 2018 sillonnera cinq villes à savoir Ferkéssédougou, Daloa, Béoumi, Daoukro et San-Pédro, afin de vulgariser le numérique, tout en rapprochant davantage la technologie de la population, plus spécifiquement de la jeunesse.

La cérémonie de lancement de cette caravane a vu la présence du Directeur général de l’ANSUT, Soro Kipeya Euloge. Pour lui, transformer la Côte d’Ivoire ne peut se faire sans la jeunesse. "Avec l’appui de l’UNBCI, nous allons trouver la bonne combinaison’’, a-t-il indiqué

Selon Bakayoko Nouhou, Président du Conseil communal de la jeunesse de Yopougon, il faut tirer le meilleur profit de cette initiative de l’ANSUT et son partenaire UNBCI. "La vision de l’agence nationale du service universel des télécommunications (ANSUT) qui consiste à l’autonomisation des communautés par la vulgarisation des TIC, cadre avec celle du Conseil Municipal de Yopougon", a-t-il fait savoir.

A ces jeunes, qui représentent la première cible de cette caravane, il faut ajouter les fonctionnaires et agents de l’Etat, ainsi que les populations rurales qui vont bénéficier de cette formation. 

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

La spécificité du “Café du Tonkpi” expliquée par le CNRA à Man

Les cours perturbés au lycée moderne de Ouangolodougou pour un manque de tables bancs

Egypte: polémique autour d'une vidéo d'un couple nu au sommet d'une pyramide

RDC: neuf civils tués dans un nouveau massacre des ADF à Beni

Centrafrique: la France livre 1.400 fusils d'assaut à l'armée