Télécommunications : Les pays de l'UEMOA et la Guinée en conclave pour l’accélération de la migration vers la TNT
0
 

Écouter
Télécommunications : Les pays de l'UEMOA et la Guinée en conclave pour l’accélération de la migration vers la TNT

Télécommunications : Les pays de l'UEMOA et la Guinée en conclave pour l’accélération de la migration vers la TNT

Rti Info / Mariam CISSE (stagiaire) | Lu 1143 fois | Publié

Les pays de l’UEMOA et la Guinée étaient en séminaire régional les 16 et 17 avril 2018 à Abidjan, avec pour objectif de trouver des solutions au projet de migration vers la Télévision Numérique Terrestre (TNT). Une assise qui aura permis une répartition efficace des tâches pour l’accélération du projet dont la date butoir pour l'exécution est fixée au 17 juin 2020 par l’Union Internationale des Télécommunications (UIT).

La pression augmente du côté des membres de l’UEMOA et de la Guinée qui doivent migrer du système analogique vers la TNT avant le 17 juin 2020. Pour ces pays, l’heure est donc à l’action. Ils étaient en séminaire régional pour statuer sur la question.

Pendant deux jours ils ont fait non seulement le point des avancées du projet, mais ont également décliné des solutions pour sa mise en place effective.

En perspectives, une mutualisation des connaissances et expériences afin de renforcer les actions et peaufiner les stratégies de financement du projet dans chacun des pays.  Pour simplifier les choses, ils ont ensemble décidé d'une répartition des tâches. Chacun des Etats ainsi que les organes régulateurs du secteur de l’audiovisuel, auront des rôles spécifiques à jouer en vue d’une efficacité dans l’atteinte des objectifs.

Selon Ibrahim SY Savané, président de la Haute Autorité de la Communication Audiovisuelle (HACA) toutes ces résolutions serviront de charte dans le suivi des actions. « Les expertises et expériences recueillies au cours de ce séminaire régional, seront incorporées dans un guide que nous confectionnerons et que nous vous ferons parvenir afin que cela puisse servir et constituer une sauvegarde de nos actions menées » soutient-il.

Au total huit (8) pays en plus de la Guinée devront se soumettre à ces différentes résolutions, quoique le Burkina Faso ait déjà migré vers la TNT

En Côte d’Ivoire, le projet pilote lancé en 2015 avait consisté en un essai sur les réseaux RTI1 et RTI2. Un pré-test prenant en compte 25% de la population d'Abidjan soit un panel representatif des foyers de la ville. La prochaine étape annoncée par les autorités devrait consister à l’extension du projet au plan national.

D’ici là une société d’Etat, « L’Ivoirienne de télédiffusion » a été mise sur pied pour construire, exploiter et entretenir les réseaux et les infrastructures de diffusion de la TNT. Toutefois cette migration devrait également faciliter le processus de libéralisation du secteur de l’audiovisuel.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Tabou: Une ONG de lutte contre le VIH-Sida initie une campagne de proximité

Bouna: Dix nouveau prédicateurs musulmans consacrés

France : Le taux de chômage stable au 3e trimestre à 9,1% (Insee)

France: les autorités affichent leur fermeté face aux "gilets jaunes"

Brésil: Fernando Haddad, l'ex-candidat du PT, sera poursuivi pour corruption