Mamadou Bamba (directeur général Orange Côte d'Ivoire): "l'incendie est d'origine criminelle"
0
 

Mamadou Bamba (directeur général Orange Côte d'Ivoire): "l'incendie est d'origine criminelle"

RTI Info/Boris Odilon BLE | Lu 2144 fois | Publié

Le centre technique d’Orange Côte d’Ivoire a essuyé le courroux des flammes tôt le matin du lundi 30 avril 2018. Le feu a causé d’importants dégâts matériels qui ont fortement perturbé les réseaux téléphoniques et la connexion internet, par ricochet tous les services qui y sont liés. Deux semaines après ce drame, l’enquête livre ses premiers résultats.

La direction d’Orange Côte d’Ivoire a donné ce jour lundi 14 mai 2018, une conférence de presse pour expliquer l’incendie qui a causé d’importants dégâts matériels au centre technique. Ce centre névralgique héberge des installations stratégiques depuis plusieurs décennies. Des milliers de câbles de connexion reliant le pays au reste du monde ont été détruits par les flammes.

Orange Côte d’Ivoire a porté plainte devant le procureur de la République et l’affaire a été confiée à la police nationale notamment à la DITT (Direction de l’informatique et des traces technologiques). « Les premiers résultats de l’enquête ont démontré qu’il ne s’agissait pas d’un départ de feu accidentel » confie Mamadou Bamba le directeur général de l’entreprise. « Plusieurs câbles électriques ont été sectionnés, une échelle a été retrouvée au même endroit. Cet acte criminel a eu pour conséquence une surcharge électrique anormale des autres câbles, provoquant ainsi l’incendie » a-t-il ajouté.

Le préjudice en équipements causé par ce « sabotage » est estimé à 2 milliards FCFA. Une grosse perte. Mais Orange Côte d’Ivoire est à pied d’œuvre pour rétablir tous ses services dans leur entièreté. « Nous demeurons engagés et déterminés à surmonter cette situation grave et inédite. 300 ingénieurs et techniciens travaillent jour et nuit depuis 10 jours à la soudure des câbles pour rétablir tout » a conclu Mamadou Bamba.

Même si tout n’est pas encore rentré dans l’ordre, « 70% des capacités au niveau international ont été rétablies tandis que 85% de l’ensemble des entreprises impactées par la crise ont été dépannées » selon Didier Kla, directeur digital et technologies d’Orange Côte d’Ivoire.

Pour éviter qu’un tel drame se reproduise, l’entreprise va procéder à un renforcement drastique de ses mesures de sécurité.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Danané : Les acteurs de la filière Café-Cacao interpellés sur la qualité des produits

Dimbokro : Des élèves exhortés à la paix et à la cohésion lors de la journée de prières pour l’école

RDC: Mort de deux étudiants atteints par des balles de la police

Ghana: le projet de développement du front de mer inquiète les artisans

Gabon: premier Conseil des ministres sans Ali Bongo, hospitalisé