Lancement de 2Africa, un câble sous-marin novateur reliant 23 pays d’Afrique, du Moyen-Orient et d’Europe
0
 

Écouter
Lancement de 2Africa, un câble sous-marin novateur reliant 23 pays d’Afrique, du Moyen-Orient et d’Europe

Lancement de 2Africa, un câble sous-marin novateur reliant 23 pays d’Afrique, du Moyen-Orient et d’Europe

Boris Odilon BLE/RTI Info | Lu 1756 fois | Publié

China Mobile International, Facebook, MTN GlobalConnect, Orange, STC, Telecom Egypt, Vodafone et WIOCC ont annoncé ce 14 mai 2020 leur collaboration dans le cadre du projet de construction du câble sous-marin 2Africa. Selon un communiqué dont RTI Info a reçu copie, ce câble va être le plus complet au monde destiné à desservir le continent africain et la région du Moyen-Orient.

Le câble long de 37.000 km sera construit par Alcatel Submarine Networks (ASN) et va connecter l’Europe (vers l’Est, via l’Égypte), le Moyen-Orient (via l’Arabie saoudite) et 21 points d’atterrissement dans 16 pays d’Afrique. Cette initiative permettra de soutenir le développement d’un écosystème Internet sain dans lequel les entreprises et les particuliers pourront bénéficier d’un accès fortement amélioré.

Le câble 2Africa, conçu pour améliorer la résilience et maximiser la performance, prévoit en option une interconnexion optique directe entre l’Afrique de l’Est et l’Europe. Les partenaires du projet et Airtel ont signé avec Telecom Egypt un accord concernant la fourniture d’une liaison complètement nouvelle, reliant la mer Rouge et la Méditerranée. De nouvelles stations d’atterrage, le déploiement d’une fibre nouvelle génération sur deux nouveaux itinéraires terrestres différents, parallèles au Canal de Suez, allant de Ras Gharib à Port-Saïd, et, en plus, d’une nouvelle liaison sous-marine, établissant une troisième connexion entre Ras Gharib et Suez sont aussi prévues.

Les responsables des différentes entreprises partenaires du projet ont exprimés leur enthousiasme de collaborer pour la construction de ce câble qui va desservir tout le continent. Le câble 2Africa intègrera la nouvelle technologie SDM1, conçue par ASN, permettant le déploiement d’un maximum de 16 paires de fibres, là où les anciennes technologies n’en supportaient que huit, pour une capacité améliorée à un coût plus avantageux. Le câble intègrera également la technologie « optical switching » (commutation optique) pour permettre une gestion flexible de la bande passante. La profondeur d’enfouissement du câble a été augmentée de 50 % par rapport aux anciens systèmes et le tracé évitera les zones touchées par les perturbations sous-marines. Toutes ces mesures ont été prises afin d’offrir le plus haut niveau de disponibilité possible.

2Africa apportera à de nombreuses régions d’Afrique la connectivité Internet et la fiabilité dont elles ont besoin. Il va faciliter le déploiement de la 4G, de la 5G et de l’accès haut débit fixe pour des centaines de millions de personnes. Il permettra de fournir une capacité nominale allant jusqu’à 180 Tbit/s sur les éléments clés du système, supérieure à la capacité combinée totale de tous les câbles sous-marins desservant l’Afrique à l’heure actuelle. Sa mise en service est prévue pour avril 2023.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Urgent | La Côte d’Ivoire compte désormais 11750 cas confirmés, 5752 guéris et 79 décès. (Ministère de la Santé et de l'Hygiène Publique)

Urgent | Coronavirus : 246 cas, 186 guéris et 01 décès enregistrés ce jeudi 09 juillet 2020 (Ministère de la Santé et de l'Hygiène Publique)

Soudan: sept ministres quittent le gouvernement de transition

USA : La justice veut exiger les déclarations d'impôt de Donald Trump

Chine: Au moins 14 morts et disparus après des glissements de terrain